cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2024  > Actualités sportives

La galerie photos de la 1ere épreuve du championnat mondial side-car 2024 au Mans

Publié le 27 avril 2024

La première épreuve du championnat mondial side car s’est déroulée en ouverture des 24h du Mans moto 2024. On retiendra les victoires de Payne/Rousseau et du revenant Schlosser, avec son passager Schmidt.
Revue de détails dans un reportage photos complet.

Le grand retour de Markus Schlosser !

Markus Schlosser, ce pilote alémanique de légende qui a tout connu , les Grands Prix, le 2 temps etc.. avait arrêté sa carrière après son titre de champion du Monde 2022 acquis avec Marcel Fries Il est revenu faire une pige au Mans. Plutôt réussi, car avec le jeune Luca Schmidt dans le panier, ils terminent seconds la course 1 et remportent la seconde. Au passage, il bat son propre record de la piste : 1’43"448 ! Il déclarait ne faire que Le Mans, mais ...affaire à suivre !

Podium vendredi course 1

Comme en FSBK, il y a 2 semaines, le team Rolf Steinhausen, c’est à dire Harry Payne et le français Kévin Rousseau, s’impose, et monte sur la première marche du -nouveau- podium. Sur la seconde, Markus Schlosser et Luca Schmidt et sur la troisième, Todd Ellis et Emanuelle Clément, les champions du monde 2022 et 2023 dont l’objectif 2024 est le Tourist Trophy !

Payne/Rousseau enfer et damnation

Très performants dès les essais avec le meilleur chrono le jeudi en qualif 1, en étant les seuls à rouler sous les 1’44", exactement en 1’43"712, ils remportent la course 1 en devançant Schlosser/Schmidt de 4"933 et Ellis/Clément, les champions 2022/2023 de 11"798. Ils ont menés pendant 11 tours dans la course 2 avant de rentrer aux stands sur problème moteur. Donc 25 points perdus, qui risquent de compter car on le rappelle, il ne reste que 5 manches à courir.

Podium samedi course 2

Sur la plus haute marche, le revenant Markus Schlosser et Luca Schmidt, lequel s’est retrouvé libre et a remplacé Marcel Fries car son pilote n’était pas là ! sur la deuxième Todd Ellis et Emanuelle Clément, et sur la troisième, les frères Christie.
Au classement, Markus Schlosser et Luca Schmidt sont premiers avec 45 points, devant Ellis/Clément 36 pts, les Christie 29 points et Payne/Rousseau 25 points.

Départ course 1

La première course de l’année d’une saison qui ne compte que 6 manches, sous le soleil du Mans, est lancée.
On ne peut pas se tromper, nous sommes aux 24h du Mans 2024, c’est écrit sur le portique, EWC, autrement dit Endurance World Championship qui est le promoteur de l’endurance mondiale, mais pas du Mondial side. En première ligne, Schlosser/Schmidt (3), Payne/Rousseau (45), Ellis/Clément (6)....

Première course en Mondial pour les frères Vinet

On connaissait Cyril (à droite), fils de Claude Vinet, longtemps passager de son père, devenu pilote, avec dans le panier son frère Gérald. Grands débuts au Mans en Mondial. Ce ne fut pas un week-end tranquille, car des soucis avec leur side les ont conduits à utiliser un side d’emprunt, merci à la famille Gadet.

Presque un championnat british

Dans le Dunlop, le samedi, devant un public en nombre, 3 équipages britanniques en bagarre, Kevin Cable et Charlie Richarson (111) suivis par Paul Kirby et Tom Kirby (27) nouveaux venus, puis Rupert Acher et Ruben Janssens. Dans la course 2, ils finissent respectivement 12, 14 et 13e !

Christie Brothers

Equipage britannique composé de Sam le pilote, à gauche, et Tom le passager . C’est leur 2e saison de Mondial, on rappelle qu’en 2023, ils s’étaient classés quatrièmes. Ils ont l’air bien sage, mais en piste, ils sont redoutables ! Leur frère Adam est cette année le passager du multiple champion du Monde, le finlandais Pekka Päivärinta.

Laidlow brothers

Autre équipage britannique (84) que nous avions découvert il y a 2 semaines, ici même, lors du FSBK les 6 et 7 avril 2024, Sam, le pilote, 19 ans et Jack 21 ans le passager, sont les fils de l’ancien champion Andy Laidlow. Panne d’essence le vendredi et une honnête 9e place le samedi.

Lukas Wyssen et Ema Salmon dans la cour des grands

On connaît Lukas qui a longtemps couru en France, et en Mondial avec un talent certain. Il est maintenant associé à Ema Salmon. Au Mans, dans la course 1, ils ont été excellents. Ils (41) ont occupé la troisième place pendant 5 tours devant Ellis/Clément, Streuer/Kölsch, les Christie, du très beau monde, pas les premiers venus. Malheureusement, un problème châssis, qui aurait pu mal tourner, les ont contraints à l’abandon.

Dunlop, vendredi, la photo de famille

Après le départ, premier tour, ça se bouscule un peu, chacun reconnaîtra les siens, néanmoins, fort bien partis, nous avons Payne/Rousseau (45), Schlosser/Schmidt (3), Ellis/Clément ....

Gauche du Dunlop,

Moment toujours fort où les places sont chères , comme on le voit sur notre photo course 1 quand les sides de Markus Schlosser/Luca Schmit et Todd Ellis/Emanuelle Clément se sont touchés, sans conséquence....

Les Peugeot et Léglise/Cescutti se retrouvent

Petite déception, car Ted et Vincent Peugeot (74) sont en deça de leur talent. Ils ont du mal à refaire leurs chronos du passé, peut-être que les nouveaux pneus Hoosier, qu’il faut maintenant découvrir, y sont pour quelque chose. Ils se sont bagarrés avec Léglise/Cescutti (33), comme lors du FSBK.
Au passage, on admire le superbe design du side 74 qu’on doit à Ted.

Et nos autres français ?

Nos autres français, FrettayFenoy Casas (78) font 16e et 17e, Leguen/Darras 25) abandonnent dans la 1 et se classent 18e dans la 2, Lebail/Leveau (99) sont 15e dans la course 1 et abandonnent dans la 2, Gallerne/Colombin (7) terminent 18e et 19e, Gadet/Chaigneau (51) font 19 et 20.
Quant aux Vinet, le patriarche, Claude avec Léane Marsal terminent 14 et 15,tandis que les fils Cyril et Gérald terminent à chaque fois 17e.

Baptême du feu pour Tristan Gadet

Tristan Gadet est le fils de Stéphane Gadet qui participe à notre FSBK depuis des années. forfait pour ce Mondial à la suite de sa cabriole ici même il y a 2 semaines en FSBK.Tristan disputait sa toute première course de Mondial en pilote et emmenait le populaire et expérimenté Christian Chaigneau. Ils ont terminé les 2 courses, ce qui est déjà une victoire !

Bon anniversaire Léane Marsal

Léane est la talentueuse passagère à plein temps cette année de Claude Vinet. Elle participait pour la première fois à une manche de Mondial. Comme un bonheur ne vient jamais seul, c’était aussi son anniversaire au Mans !

un absent de marque au Mans

Superbe photo du sextuple champion du Monde Tim Reeves (à droite), et de son passager Mark Wilkes. Sauf que cette photo a été prise à Assen 2023 ! Car Tim Reves et Mark Wilkes, inscrits au Mans n’étaient pas là ! La très mauvaise surprise. Pourquoi ? pas d’argent, Bonovo, son sponsor ne suit plus ! Après le forfait de Kershaw/Charlwood qui ont perdu leur sponsor Quattro, de Luke Williams, ce n’est pas une bonne nouvelle, le side-car n’avait pas besoin de cela. On risque fort d’avoir un championnat faussé.

Le futur du championnat à la portion congrue

Au départ, 24 inscrits puis on est tombés à 22 avec les absences de Tim Reeves et Patrick Werksletter. Comme on est en France, il y avait un fort pourcentage de compatriotes : 9. Qu’en sera-t-il au Saschenring, prochaine étape les 4 et 5 mai 2024 ?
On comptait 8 britanniques, le plus drôle (?) c’est que le Mondial 2024, ne passe pas par le Royaume Uni, pays du side-car !


Albert grison

Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

12 février 2024
Soulagement : Le championnat du monde side-car 2024 aura bien lieu !

20 décembre 2023
L’avenir du championnat du monde side car s’annonce très sombre

18 avril 2023
Le bilan de Ted Peugeot de sa saison side car 2022

22 septembre 2010
Mondial side-cars de Magny-Cours : sacre mouvementé pour Paivarinta/Hanni

 

Visiteurs connectés : 26

Rechercher

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook