cybermotard
La compétition moto
par la photo
Actualites  > 2018  > Actualités sportives

L’album photo : des side-cars de Nogaro

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le week-end des 28 et 29 mai 2018 s’est déroué sur le circuit de Nogaro la deuxième manche du championnat de France side-cars. On retiendra de ce week-end la météo capricieuse, le retour et la victoire de Sébastien Delannoy, dans la première course.Et surtout la victoire du tandem Moreau/Arifon dans la seconde, tandis que Lebail/Leveau s’installent en tête du classement 600.
Un week-end terni par l’accident de Léglise/Olliger.

Petite explication F1 et F2

Petite explication F1 et F2

Nous avons dans notre championnat des châssis longs et des courts, plus connus sous les noms de F1 et F2. Jusqu’à présent, les F1 étaient des 1000 (98) et les F2 des 600 (108). A la suite de la nouvelle mouture du Mondial où la cylindrée est en 600, nous avons maintenant en France, un classement général, avec en tête, on le comprend, des F1 1000 et un classement 600, exit le classement F2 d’avant. Les châssis longs en 600, étant nettement plus rapides (bien pilotés) que les courts, il ne faut pas s’étonner de voir Lebail/Leveau (99), avec le seul long 600 en France en tête du classement 600. Carré/Dupuis, malgré leur grand talent , s’ils finissent seconds du championnat 600, pourront se consoler en se disant qu’ils sont les meilleurs en châssis courts.

Podium (provisoire) général du samedi

Podium (provisoire) général du samedi

Avec dans l’ordre Delannoy/Rousseau, Moreau/Arifon et Lebail/Leveau. Sauf que ces derniers ne voulaient pas de la troisième marche, car à la suite du tonneau de Léglise/Olliger et de la gestion hasardeuse de l’accident qui s’ensuivit : drapeau jaune, pace-car , drapeau rouge, Philipe dans l’élan, a doublé Barbier/Crochemore alors troisièmes. Par la suite, Lebail/Leveau ont été rétrogradés à la 10è place pour finalement récupérer la quatrième.

Podium 600 samedi

Podium 600 samedi

Sur la plus haute marche, Philippe Lebail et Serge Leveau, sur la seconde, la famille Siro, Didier le père et Yann le fils et sur la troisième, François Leblond et Sarah Cescutti. François est bien sûr en route pour le TT, mais ce sera Marlène Couillard qui sera dans le panier. Au TT, François Leblond retrouvera Estelle/Mélanie Farnier, Thierry Laforest/Freddy Lelubez et Paul Léglise/Ben Mc Bride.

Départ de la course samedi

Départ de la course samedi

Moreau/Arifon (N°2) bouclent le premier tour en tête. Léglise/Olliger (N°33) mènent ensuite pendant 6 tours avant d’être dépassés par Sébastien Delannoy (N°1) sous ses nouvelles couleurs. La course sera stoppée au 9e tour à la suite de l’accident de Paul Léglise et Maxime Olliger. On reconnaît Marzelle/Lavidalie (N°39) et les Vinet (N°29). Sébastien Delannoy, dans cette course, a signé le tour le plus rapide du week-end en 1’33"978, lui qui a déjà le record du tour du circuit en 1’32"150.

Clément Carré/Félix Dupuis dans les graviers

Clément Carré/Félix Dupuis dans les graviers

Bien involontairement, dès le premier virage, dans la course du samedi, quand ils ont dû écarter leur trajectoire pour éviter un side en perdition. Dommage, car ils avaient un rôle à jouer dans cette course, pour avoir signé le second temps 600 (mais dans les faits le meilleur en F2) dans la qualification du samedi. Ils ont été grandioses dans la qualification du dimanche, sous la pluie, en signant le 3e temps, à 1"329 de Sébastien Delannoy !

Championnat international en France

Championnat international en France

Dans notre championnat side-car, nous avons plusieurs étrangers, dont cet équipage anglo-catalan, éminemment sympathique, composé du pilote Stephen Hicks, à gauche, qui vit en France et du passager Joaquin Fenoy Casas de Barcelone. Si la Grande-Bretagne est la patrie du side, en Espagne, les sides se comptent sur les doigts de la main. Etonnant dans un pays où les sports mécaniques sont rois.

Les Siro en forme

Les Siro en forme

Un podium 600 le samedi, un le dimanche, et un excellent septième chrono qualif sous la pluie le dimanche pour finalement terminer à la 7e place après avoir tenu la 5e position pendant 6 tours. Ils sont le premier F2 600 au classement devant Carré/Clément. Malheureusement, ils ne seront pas à Lédenon.

Thierry Pichon ne roulera pas au Tourist Trophy

Thierry Pichon ne roulera pas au Tourist Trophy

C’en est fini des espoirs du sarthois Thierry Pichon de participer au TT, son rêve comme pour beaucoup de side-caristes. En effet la nouvelle réglementation (très contestable) interdit une première participation à plus de 40 ans. Aberrant quand on sait que dans les pointures actuelles du TT, plusieurs ont largement dépassé cet âge. A Nogaro, avec son passager Christophe Pouillot, ils ont performé avec une bonne 13e position aux essais du dimanche sous la pluie, et une 14e place en course.

Serge Leveau, éjection précoce

Serge Leveau, éjection précoce

Serge Leveau, passager de Philippe Le bail, a été éjecté dans le virage peu apprécié de "l’Escargot" où plus d’un passager est descendu en marche. Le LCR long 600 de Philippe est particulièrement véloce dans cet endroit, et à la suite d’un coup de raquette, Serge a lâché les poignées. Sans mal. Serge, comme Philippe, est breton, en granit donc. Il est remonté dans le panier pour décrocher le 5e chrono de la qualif 1.

Podium général side-car du dimanche

Podium général side-car du dimanche

Sur la plus haute marche, les héros du jour,Manuel Moreau et son passager Sébastien Arifon de retour à la compétition, sur la seconde, Sébastien Delannoy et Rousseau et sur la troisième les sarthois Franck Barbier et Goulven Crochemore. Cette saison, Franck retrouve, après quelques années en F2, la catégorie F1 dans laquelle il fut champion de France en 2010 avec Emmanuel Debroise.

Fin de saison pour Max Olliger

Fin de saison pour Max Olliger

Et peut-être de side-car. On se souvient qu’il fut déjà accidenté à Brands Hatch la saison passée. La poisse car , le side de Paul Léglise s’est retourné dans le rapide virage Henri Oreiller (derrière les anciens stands) alors qu’il était dans les roues de Sébastien Delannoy. Ce dernier venait de le doubler au bout de la longue ligne droite de l’aéroport, La cause de l’accident, de l’huile projetée sur son pneu et non pas par excès d’optimisme. Max a 4 fractures de la main droite.

Petite pièce, mais grosse conséquence

Petite pièce, mais grosse conséquence

C’est une pièce défectueuse, le capteur de pression d’huile situé sous le pignon de sortie de boîte, qui est à l’origine du tonneau de Léglise/Olliger. En effet sa partie supérieure s’est désolidarisée (notre photo) du reste, et a permis à l’huile de s’échapper. Avec tout le mouvement d’air dans cet endroit, malgré le bac à huile, elle s’est vaporisée sur le pneu avec les conséquences que l’on sait.

Franck Bajus de passage à Nogaro

Franck Bajus de passage à Nogaro

On se souvient de Franck Bajus, qui a roulé avec talent pendant des années dans notre championnat. Pour le fun, il roule maintenant en "side ancien" dans le championnat RSCM. En presque voisin, il est venu à Nogaro. Son passager n’était autre que son fils Bastien. Ils étaient pour la première fois réunis en FSBK ! Ce dernier fut champion de France scratch avec le tout bon pilote Mickaël Ducouret en 2009. Franck roulait avec un Yamaha Thundercat FZR 600 à carbus (!) et s’est brillamment qualifié à la 14e place sous la pluie le dimanche.

Stéphane Gadet et Clotilde Salmon posent

Stéphane Gadet et Clotilde Salmon posent

Stéphane Gadet est devenu pilote cette saison après avoir été passager de Manuel Moreau pendant plusieurs années avec au final 2 titres de vice champion de France en 2016 et 2017. Quant à Clotilde, elle a été la passagère de Stephen Hicks. Un peu compliqué pour le pilote et la passagère de s’adapter à la puissance du 1000, mais en progrès à chaque course. Ils posent devant le seul LCR Kawasaki en France.

Au tour de Azzopardi Jean-François et Efelide Bergerot

Au tour de Azzopardi Jean-François et Efelide Bergerot

Si jadis Jean-François roulait avec Madame, il emmène maintenant dans son panier la talentueuse Efelide Bergerot , à la ville la compagne de Gérald Causse. Ce dernier, connu pour son talent en tant que pilote sous la pluie était aussi passager, à Nogaro, de Laurent Chapillon. A noter que ces deux pilotes, tout comme Philippe Gallerne et Daniel Lamargue utilisent le châssis RCN, construit en Hollande par Ralph Nicholson.

La photo de mystère du N°33

La photo de mystère du N°33

Vous avez reconnu le side de Daniel Lamargue, bien qu’il porte le numéro 33, celui attribué à Paul Léglise. En effet, Daniel a très sportivement prêté son RCN Yamaha, à Paul Léglise, car ce dernier avait besoin d’une course terminée pour valider son engagement au TT 2018. On peut penser que le RCN n’a jamais roulé aussi vite en France ! C’est Pascal Lafon, le passager de Daniel qui était dans le panier.

Grégory Cornu confirme

Grégory Cornu confirme

Il vient du championnat RSCM et s’était déjà fait remarquer au Mans. A Nogaro , il a signé un très bon chrono avec son F2 qui a déjà quelques années, en obtenant, sous la pluie, lors des essais qualifs du dimanche, le 10e temps. Un signe qui ne trompe pas. Quand on a du feeling sous la pluie, on est bon sur le sec. Il lui faudrait quelques chevaux en plus. A Nogaro, il emmenait Coraline Galerne dans le panier.

La bonne idée du tableau

La bonne idée du tableau

A Nogaro, visible de partout ou presque, il y a ce tableau géant qui affiche la place des 8 premiers. Cela permet au public (et photographes) de savoir où on en est , que ce soit aux essais ou en course. L’idéal serait d’avoir un écran géant, mais ce n’est pas le même prix.

Podium 600 dimanche

Podium 600 dimanche

Toujours sur la plus haute marche, Philippe Lebail/Serge Leveau, pour son second podium également du week-end, la famille Siro, et pour terminer Clément Carré/Félix Dupuis. Au championnat, Lebail/Leveau est en tête, suivis des Siro et Carré/Dupuis.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

1er mai 2018
Side-car : première victoire de Manuel Moreau et Sébastien Arifon à Nogaro

Monsieur Carlos

28 mars 2018
Les side-cars au Carlos Training 2018

Performances F1 et 600, parlons chiffres

8 avril 2018
Surprenante première épreuve du championnat side-car au Mans

Après un détour par les championnats belges et Hollandais, Pierre Leguen (le pilote) revient en F2 !

22 mars 2012
Pierre Leguen de retour en championnat de France side-car F2.

 
39 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook