cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
L’humeur de Smith

MotoGP, Superbike : Ou sont les femmes ?

Envoyer l'article par mail
Publié le

Paria des paddocks, pique-assiette des conférences de presse, chat noir des pilotes : Avec Smith, place au journalisme de bas étage. Au menu : Mauvaise foi, idées reçues et critiques faciles ! Attention cette rubrique est HUMORISTIQUE et les articles doivent être lus au 32e degré !

« Une fille peut être rapide sur une moto, mais (la MotoGP) c’est quand même un sport d’hommes. Pourquoi ? Parce que la puissance physique est très importante, ce qui est un désavantage pour les filles, et puis tu dois être très agressif en piste, c’est aussi un handicap pour elles. » Valentino Rossi (interview Moto Journal du 15/10/09). Il est beau le macho Italien ! Pour rappel, Rossi mesure 1m82 pour 67kg. Donc pour la « puissance physique », on s’approche plus du jockey que du bucheron Canadien…

Une femme dans le paddock ? Pour tenir le parapluie ou servir l’apéritif bien sûr ! Mais pour tâter de la piste, certainement pas ! La combinaison de cuir ? Seulement tolérée lors des soirées privées en cas de victoire.

Effectivement, il faut dépoussiérer les souvenirs pour retrouver une femme pilote en championnat du Monde. En 2003, l’Allemande Katja Poensgen courait en catégorie 250cc. Si le nombre de points marqués cette saison se rapproche du zéro absolu, au moins la jeune femme parvenait à se qualifier de temps en temps…

A l’image des crises économiques, l’apparition des « femmes pilotes » en Mondial est cyclique et il faut souvent attendre quelques années entre 2 évènements majeurs. Une chance pour les photographes de Cybermotard.com dont la perversion n’a d’égal que leur professionnalisme, la « femme pilote » revient en 2010 ! Il était temps. Le taux de testostérone sur la piste commençait à rendre les pilotes et les spectateurs un brin nerveux.

Cette année, le Championnat du Monde Supersport accueille la première femme inscrite pour l’intégralité de la saison dans cette discipline. Paola Cazzola, italienne, 32 ans, risque de faire parler d’elle cette année. Ce n’est donc pas un hasard si notre double Champion du Monde Sébastien Charpentier a décidé de repartir pour une saison avec Triumph. L’arrivée de l’Italienne plus un contrat juteux…

Ca fait réfléchir ! Pas question pour autant de jouer le gentleman de seconde zone : Général Séb’ a mis un point d’honneur à devancer la nouvelle recrue d’un poil lors des derniers essais organisés à Portimao . 12e temps pour Charpentier, 13e temps pour Paola ! La classe à la Française.

Pour faire taire les plus sceptiques, il serait de bon ton que Paola nous décroche un top 10 rapidement. Sinon, à défaut de tenir le rythme, le parapluie semble être une alternative intéressante.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



36 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook