cybermotard
La compétition moto
par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

2017 : Le retour de Philippe Gallerne en championnat de France side - car

Envoyer l'article par mail
Publié le

En 2017, un pilote risque bien de venir jouer les trouble fêtes en championnat de France side car : il s’agit de Philippe Galerne, un pur passionné. Il ne risque pas de faire office d’épouvantail avec de solides expériences en championnat anglais, belge et hollandais !

Mais Philippe, avec sa 8e place en 2014 en championnat du Monde side-car affiche le 6e meilleur résultat de tous les temps des side-caristes français, derrière, Jean Murit, 5e en 1951, Jacques Drion, 4e en 1952/53/54, Jo Rogliardo 6e en 1959, Sébastien Delannoy 3e en 2016 et Alain Michel, champion du monde en 1990.

Philippe Galerne avec sa 8e place en 2014 en championnat du Monde affiche le 6e meilleur résultat de tous les temps des side-caristes français, derrière, Jean Murit, 5e en 1951, Jacques Drion, 4e en 1952/53/54, Jo Rogliardo 6e en 1959, Sébastien Delannoy 3e en 2016 et Alain Michel, champion du monde en 1990.
Ici il est avec Helen Deeley qui continuera en championnat Mondial en 2017.

Cybermotard : Quel est ton programme pour 2017 ?

Philippe : Comme la FIM impose une motorisation 600 cm3, châssis courts ou longs, je n’ai pas l’intention de réinvestir pour disputer seulement 6 épreuves de Mondial. Aussi, je reviendrai en FSBK, avec un passager français, et j’ai l’intention de disputer quelques épreuves du championnat britannique, tout comme en 2016. Seulement, je vais devoir chercher un ou une passagère pour le championnat britannique car ma passagère 2016, la britannique Helen Deeley, qui souhaite continuer en Mondial, ne pourra plus être disponible pour cause de concurrence de dates.

Cybermotard : Comment es-tu venu au side ?

Philippe : J’ai toujours été motard dans l’âme et j’ai toujours aimé le side, d’abord en spectateur. J’ai même songé faire de la compétition solo, mais finalement j’ai opté pour le side. J’ai acquis le side F2 Ireson FZR de Philippe Geffray et j’ai commencé à rouler à Carole pour le fun avec un copain, Jean Ragueneau. Puis à rencontrer des compétiteurs, comme Claude Montagnier, lesquels m’ont conseillé de rouler en championnat de France. J’ai fini par m’y inscrire et j’ai disputé 5 épreuves en 2001.

Cybermotard : Ensuite ?

Philippe : Mes vrais débuts ont commencé en 2002, année où j’ai acheté un Shelbourne (châssis anglais) F2, motorisé par un Yam FZR 600, ex-Jean Claude Huet. J’ai même récupéré son passsager , Manuel Nicolas (un ex-jockey, ndlr).
En 2003, j’ai roulé avec Franck Lelias (qui est à ce jour, devenu pilote, notre meilleur résultat au TT, 7e course 2 , en 2013, ndlr) qui sera mon passager pendant 5 ans

Lire aussi : Philippe Galerne honoré par son team le T6A

Cybermotard : Quand es-tu passé au châssis long ?

Philippe : Dès 2004, sur un LCR, puis dès l’année suivante, en 2005, je suis passé au RCN (Racing Collins Nicholson) auquel je suis depuis fidèle. Collins Nicholson est un britannique, constructeur et pilote établi en Hollande.

Cybermotard : Quelle a été ta meilleure saison en France ?

Philippe : Sans conteste, 2010, avec une victoire à Lédenon. J’étais bien parti pour faire 3e du championnat, mais j’ai préféré aller à Assen plutôt qu’à la finale à Albi, donc j’ai terminé 5e.

Cybermotard : Après avoir pendant quelques années roulé en FSBK, tu es passé en championnat Mondial , pourquoi ce choix ?

Philippe : Plusieurs raisons : Après avoir roulé plusieurs saisons en France, j’ai voulu découvrir un autre monde du side. En championnat du monde, on roule avec des top pilotes, on découvre des super circuits, et puis pour moi, c’est pas plus loin ( Philippe habite Mantes-la Jolie, ndlr) et pas plus cher de me rendre en Angleterre, en Hollande ou en Allemagne que dans le Sud de la France.
Après plusieurs participations en wild-card en 2009 et 2010, je suis pilote permanent depuis 2011 jusqu’en 2016. Ma meilleure saison a été 2014, classé 8e. Si on ne me voit plus en France, je participe autant que possible aussi championnat britannique et au championnat belge-hollandais.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Le side-car français, espèce menacée

25 juin 2012
side car de Lédenon : Sébastien Delannoy prend la tête du classement (...)

Podium F1 course du dimanche

6 juillet 2014
Side cars : Rémy Guignard et Frédérique Poux s’installent en tête du championnat F2 après (...)

Nouvelle victoire pour Manuel Moreau et Stéphane Gadet

21 octobre 2016
La galerie photos de la finale side-car 2016 d’ Albi

Sébastien Delannoy connaît le chemin du podium

15 janvier 2013
7e titre de champion de France side-car pour Delannoy

 
37 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique
2000, première photo historique

11 mars 2018
Retour sur la carrière de Grégory Cluze, passager side-car

12 février 2018
Side-car : Paul Léglise et Max Olliger dans la cour des grands

26 octobre 2017
Le team « Monkey » sur les routes du Moto Tour 2017

23 octobre 2017
Julien Toniutti : la passion de la course sur route

18 octobre 2017
Moto Tour 2017 : Un premier essai réussi pour Sonia Barbot.

27 septembre 2017
Benjamin Vaucher : quatre saisons avant de décrocher le Graal en 500 Cup
25 septembre 2017
Un retour, plutôt réussi, en compétition pour Jeremy Cramer
21 septembre 2017
Nogaro : Rencontre avec Gabriel Sanchez 2e en 500 Cup
15 août 2017
Tourist Trophy : Max Vasseur, un passager de side-car qui est loin de démériter
10 juillet 2017
Le parcours de Simon Devese, de l’aéronautique à la mécanique moto de compétition.
14 juin 2017
Retour au pays pour Guillaume Raymond en Trophée Pirelli 600.
29 mai 2017
Johann Nigon « Je veux me faire un prénom ! »
29 avril 2017
Enzo De La Vega, seul représentant Français en Mondial Supersport 300.
4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport
11 mars 2017
Hommage en photos à Anthony Delhalle
7 février 2017
Rémy Briatte, un pilote qui passe à la vitesse supérieure
16 décembre 2016
Andy Verdoïa, encore un pilote français qui fait ses classes en Espagne
 

5 février 2018
2018 : Le nouveau défi de la Métiss

18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du (...)

Bruno Performance, une petite structure belge en Espagne

16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en (...)

 

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de (...)

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook