cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

Andy Verdoïa, encore un pilote français qui fait ses classes en Espagne

Envoyer l'article par mail
Publié le

Andy Verdoïa fait partie des nombreux français, venus faire leurs classe en championnat d’Espagne en RFME ( Real Federacion Motociclista Espanola).
Andy Verdoïa, 14 ans depuis le 31 octobre et déjà 10 ans de pratique du 2 roues derrière lui. Ce jeune garçon originaire de Nice suit les traces de ses glorieux aînés comme Johann Zarco, Loris Baz et Fabio Quartararo.
Samedi 19 novembre 2016 sur le circuit Ricardo Tormos à Cheste, nous avons croisé dans le paddock un petit bonhomme d’1.52 m vivant en Espagne à Paiporta non loin de Valencia depuis septembre afin de suivre les cours de pilotage de l’école KSB Sport.

Du haut de ses 14 ans, Andy Verdoïa a déjà 10 ans de moto derrière lui et 6 saisons de compétition.
Désormais sa carrière se passe en Espagne !
Il suit les traces des autres français qui l’ont précédé : Johann Zarco, Loris Baz et Fabio Quartararo !

Cybermotard  : Quel est ton parcours moto ?

Andy Verdoïa : J’ai commencé la moto à l’âge de 4 ans sur PW50 , deux ans plus tard je participe à des courses de côte toujours sur PW50. En 2009 je fais un stage CONTI 50 afin de me familiariser avec les boites à vitesse. Cela m’a bien plu et j’ai participé au championnat de France avec le moto-club de Monaco l’année suivante. En 2011 je termine champion de France des moins de 8/10 ans et vice-champion de France.
L’année suivante en 2012 je prends part au championnat d’Espagne 70 cm3 et termine 4e en 2013 je monte en 80 cm3 et fini avec une dixième place au classement suite à beaucoup de problèmes tout au long de l’année. Mais cela aura été une bonne année d’apprentissage.

2014 est pour moi une année charnière, je gagne le championnat d’Espagne RFME et le championnat Inter-Régional « Moto4 ». 2015, je suis en pré Moto3. C’est une année compliquée à cause d’une blessure au pied droit et à une fracture du scaphoïde. En 2016 je termine 8e ex-aequo de la même catégorie au sein de l’équipe ETG Racing Team avec chaque course dans le groupe de tête pour jouer le podium.

Pour 2017 je repars dans le même championnat et j’espère gagner un maximum de course afin de gagner le titre.

Cybermotard : Parle-nous de ton arrivée en Espagne et de l’école de pilotage KSB Sport.

Andy Verdoïa : Mes parents se sont mis d’accord avec mon manager José Albor afin que je puisse rester en Espagne, depuis deux mois je vis ici à Païporta à proximité du circuit de Cheste chez une dame qui s’appelle Carmen et qui me sert de maman. Car mes parents ,eux, sont restés en France. Je vais dans une école à Valencia dans une classe équivalente à la 3e , cela me plaît bien et c’est important de bien travailler pour avoir de bonnes notes malgré un niveau plus relevé.
L’école KSB est à 20 mm du circuit de Cheste et possède aussi sa propre piste. Je m’entraîne 10 heures par semaine en Moto et 1 heure chaque jour de préparation physique. Cela me permet de progresser rapidement je l’espère pour jouer le titre cette saison.

Cybermotard : Comment vois-tu ton avenir ?

Andy Verdoïa : je veux progresser le plus vite possible pour pouvoir aller en championnat du Monde et côtoyer mes idoles « Valentino Rossi, Mavrick Vinales et Jorge Navaro »


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Photo de groupe : Les jeunes français présents à Valencia

23 avril 2016
Les pilotes français présents en championnat de vitesse Espagnol 2016

21 février 2016
Rencontre avec Laurent Pradon, préparateur de motos de compétition

Jordan Levy rebondit en championnat d'Espagne de Vitesse en 2012

26 mars 2012
2012 : Jordan Levy passe en CEV sur une Moto 3

10 avril 2016
Anthony Delhalle : à la poursuite de la compétition moto...en vitesse (...)

 
13 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

10 juillet 2017
Le parcours de Simon Devese, de l’aéronautique à la mécanique moto de compétition.

14 juin 2017
Retour au pays pour Guillaume Raymond en Trophée Pirelli 600.

29 mai 2017
Johann Nigon « Je veux me faire un prénom ! »

29 avril 2017
Enzo De La Vega, seul représentant Français en Mondial Supersport 300.

Michelin fait confiance à Guillaume Antiga

4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport

11 mars 2017
Hommage en photos à Anthony Delhalle
7 février 2017
Rémy Briatte, un pilote qui passe à la vitesse supérieure
3 janvier 2017
2017 : Le retour de Philippe Gallerne en championnat de France side - car
26 décembre 2016
Camille Hedelin rejoint Tecmas en EWC sur BMW
13 décembre 2016
Thibaut Gourin : 2e en superstock 600 CEV 2016
6 décembre 2016
Guillaume Raymond : une saison décevante en Moto2 CEV
3 décembre 2016
2017 : Enzo Boulom roulera en Moto3 ( Mondial) chez CIP
1er décembre 2016
Le bilan de Lyvann Luchel en Moto3 production CEV
20 octobre 2016
Reconversion réussie de Noël Roussange sur Triumph en 600 promosport
11 octobre 2016
Ludovic Reigner : un parcours atypique qui débouche sur le plus haut niveau de la compétition (...)
3 août 2016
Luc Bibollet : un outsider inattendu en 1000 promosport avec sa BMW
 

18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du (...)

Bruno Performance, une petite structure belge en Espagne

16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en (...)

29 juillet 2016
Benjamin Michel-Dansac : jusqu’au bout de la passion

 

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

Un destin brisé à 24 balais

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook