cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

Camille Hedelin rejoint Tecmas en EWC sur BMW

Envoyer l'article par mail
Publié le

Entre Camille Hedelin et BMW c’est déjà une longue histoire. Mais pour la saison 2017, il endosse pour la 1ere fois une combinaison de pilote officiel en EWC.
Ce provençal de 37 ans né à Martigues dans les Bouches du Rhône où il réside toujours se voit enfin récompensé pour sa persévérance. Toujours au top de sa forme et la volonté d’être au mieux physiquement parcours de mars à octobre le trajet entre son domicile et son travail à vélo.
Adepte de tout ce qui touche au sport mécanique il s’entraîne sur tout ce qui roule que ce soit sur bitume ou sur terre. Nous l’avons rencontré à Istres le 14 décembre 2016 après sa journée de travail au centre d’essai BMW à quelques kilomètres de là.

A 37 ans, Camille Hedelin rejoint l’équipe officielle BMW en championnat Mondial d’endurance.
Il connaît déjà Tecmas, puisqu’il a roulé au Moto Tour 2016 sous leurs couleurs.

Cybermotard : Quel est ton programme pour 2017 ?

Camille Hedelin : j’ai la chance d’intégrer l’équipe officielle BMW Motorrad France en mondial d’Endurance FIM EWC. C’est le Team Tecmas qui récupère le panneau officiel de la marque pour la saison 2017. Je rejoins donc comme coéquipiers Kenny Foray et Lukas Trautmann pour les deux courses de 24h00 du championnat, deux très bons pilotes. Je sais que je suis moins rapide qu’eux mais je suis très régulier et en pleine forme physique.
Enfin j’atteins le rêve de tout pilote, et même si cela arrive un peu tard pour moi, j’en suis très heureux

Cybermotard : Quel est ton palmares ?

Camille Hedelin : Lors de mes saison en championnat de France Super-motard avec mon statut de pilote privé il m’a toujours été difficile de ma battre avec les 8 ou 9 pilotes officiels mais j’ai toujours fini dans ce groupe de tête et toujours titré premier privé. En endurance pas mal de podium en catégorie superstock ainsi qu’aux 24h00 de Barcelone.

En 2016 j’ai roulé sur le Moto Tour avec le team TECMAS sur le Scooter BMW C650 Sport, je finis 25e au scratch et premier de la catégorie.

Cybermotard : Quelles études et quel métier exerces-tu ?

Camille Hedelin  : Après un cursus normal et le BAC en poche, je me suis dirigé vers un CAP puis un BEP mécanique pour finir par un BAC PRO mécanique moto en alternance ce qui m’a permis de financer mes saisons et ma passion. Par la suite en 2004 j’ai intégré le Groupe BMW et je suis directement sous les ordres de la maison mère en Allemagne et je m’occupe de développement moto.

Cybermotard : Quel est ton parcours ?

Camille Hedelin : Tout a commencé dans ma jeunesse par la moto loisir sur un terrain près de chez moi. Puis le virus m’a pris et j’ai débuté la compétition en Super-motard de 2001 à 2006 en championnat de France et quelques épreuves en championnat d’Europe. J’ai aussi participé au challenge Husqvarna à Bercy que je remporte à deux reprises en tant que privé. A l’époque je roulais avec ma propre structure le KRT (Camille Racing team).

Mais ce fut une grosse erreur, car si j’avais mis le budget dépensé pour rouler dans un team structuré, je pense que j’aurais eu une ascension plus rapide. En 2008, je participe au Protwin pour m’essayer à la vitesse et j’ai eu l’opportunité de rouler en endurance EWC superstock avec ABG Performance (managé par Pascal Alluard). Cela a été pour moi un déclic et depuis d’opportunité en opportunité je trouve toujours un guidon pour rouler et prendre du plaisir.

J’ai participé par feux fois avec mon employeur BMW au 24h00 de Catalogne afin de faire du testing. Je suis ensuite passé par plusieurs structures telles que le Team Cognage de Grégory Boulange, le TRT27, BMW Andalousie, Suzuki Catala, ERT en FSBK, avec TECMAS et aussi sur la METISS.

Cybermotard : un mot pour te définir avec une conclusion.

Camille Hedelin  : c’est un peu difficile mais s’il y a un mot qui définirait tout ce que j’aime et depuis que je suis gamin, c’est le mot « PASSION ».

Pour la conclusion, je remercie toutes les personnes qui ont été à mes côtés durant toutes ses années ainsi que les Teams managers qui m’ont fait confiance.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Le 19 novembre 2005, Bruno Bonhuil disparaissait tragiquement au GP de Macao !

5 décembre 2013
Reims : La Chine rend hommage à Bruno Bonhuil

25 juillet 2015
Steve Plater fera ses débuts de team-manager au Bol d’Or !

L'expérience du SERT a fait la différence, une fois de plus

14 novembre 2010
Le SERT empoche la victoire et le titre mondial à Doha !

Depuis le début de la saison 2012, Nicolas Dussauge esta ux commandes du team BMW en Mondial d'endurance

21 mai 2012
Nicolas Dussauge : portrait du « detector »

3 février 2010
Supersport 2010 : Nans Chevaux intègre le team Tecmas sur Honda.

9 mars 2012
Mathieu Gines découvre sa Honda 1000 CBR Tecmas lors des essais d’Alméria

21 février 2013
Valentin Debise et Tecmas s’attaquent au championnat de France 600 Supersport (...)

 
24 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

14 juin 2017
Retour au pays pour Guillaume Raymond en Trophée Pirelli 600.

29 mai 2017
Johann Nigon « Je veux me faire un prénom ! »

29 avril 2017
Enzo De La Vega, seul représentant Français en Mondial Supersport 300.

Michelin fait confiance à Guillaume Antiga

4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport

Un talent de pilote certain, révélé à ...Oscherleben

11 mars 2017
Hommage en photos à Anthony Delhalle

7 février 2017
Rémy Briatte, un pilote qui passe à la vitesse supérieure
3 janvier 2017
2017 : Le retour de Philippe Gallerne en championnat de France side - car
16 décembre 2016
Andy Verdoïa, encore un pilote français qui fait ses classes en Espagne
13 décembre 2016
Thibaut Gourin : 2e en superstock 600 CEV 2016
6 décembre 2016
Guillaume Raymond : une saison décevante en Moto2 CEV
3 décembre 2016
2017 : Enzo Boulom roulera en Moto3 ( Mondial) chez CIP
1er décembre 2016
Le bilan de Lyvann Luchel en Moto3 production CEV
20 octobre 2016
Reconversion réussie de Noël Roussange sur Triumph en 600 promosport
11 octobre 2016
Ludovic Reigner : un parcours atypique qui débouche sur le plus haut niveau de la compétition (...)
3 août 2016
Luc Bibollet : un outsider inattendu en 1000 promosport avec sa BMW
 

18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du (...)

Bruno Performance, une petite structure belge en Espagne

16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en (...)

29 juillet 2016
Benjamin Michel-Dansac : jusqu’au bout de la passion

 

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

Un destin brisé à 24 balais

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook