cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

Moto Tour 2017 : Un premier essai réussi pour Sonia Barbot.

Envoyer l'article par mail
Publié le

A l’étape d’Evaux les Bains, au soir du mardi 11 octobre, Sonia Barbot chef de file des pilotes féminines de rallye routier, nous livre ses impressions sur cette course et le plaisir qu’elle y prend. Elle parle également des autres épreuves auxquelles elle a participé cette année, de ses difficultés, de son avenir immédiat et à plus long terme.

Pour une première participation au Moto Tour, Sonia Barbot termine première féminine, 3e en catégorie 750 et 10e au scratch...

Sonia Barbot c’est 4 titres en catégorie Féminine au championnat de France de rallye routier (2014, 2015, 2016 et 2017). Sans oublier le titre en catégorie top sport en 2015 devant les pilotes masculins de la catégorie. Le rallye routier, c’est sa discipline de prédilection, celle qui détermine son calendrier sportif. Mais en dehors du championnat, si l’occasion se présente Sonia participe volontiers à d’autres épreuves.
C’était le cas cette année pour le Tunisian Moto Rallye en janvier 2017 ou encore la X-Roadster Cup en juillet 2017 au circuit Carole. Cette course disputée sur le tracé de vitesse habituel était entrecoupée de tronçons en terre, en sable ou en bitume humide.

« C’est idéal pour s’entraîner aux conditions du rallye où l’on est obligé de s’adapter aux situations changeantes que l’on trouve sur route ». Elle a également participé au pied levé au bol d’argent au Castellet, en remplacement de Barbara Collet blessée.

Première participation au Moto Tour

Cette année Sonia participait à son premier Moto Tour. « L’organisateur offrait l’inscription pour les filles. C’est pourquoi je suis venue ».

De fait, la course a fait le plein, avec 20 pilotes féminines inscrites. Avant la course, Sonia avait d’ailleurs annoncé clairement son objectif : « première féminine, et je ferai tout mon possible pour le scratch dans la catégorie 750 ».

Mais le 1er jour, à Limoges, lors de la 3e spéciale disputée sur une piste de karting au revêtement piégeux, Sonia a fini par terre au premier virage. « Rien de grave, mon gant s’est coincé avec le levier et dès que j’ai pris les freins je suis tombée. J’ai pu repartir mais je finis la spéciale à plus de 30 secondes du leader. »

Au soir de la 1ème journée l’objectif n’était donc pas atteint puisqu’elle était 2ème féminine et pointait à la 15e place des 750, à 45mn du leader.

Mais Sonia n’est pas du genre a baisser les bras et elle s’est attachée à remonter régulièrement. 9e de sa catégorie à l’issue de l’étape suivante entre Limoges et Evaux les Bains, elle est finalement classée 4e en 750 au soir de l’étape . Et elle prend la tête de la catégorie féminine.

En tête de la catégorie Féminine

« J’ai pris beaucoup de plaisir dans les spéciales qui sont très sympas, et je termine même 12e au classement scratch (toutes catégories confondues) de la journée ». Demain nous descendons à Issoire avec de belles spéciales en cours de route et je devrais encore pouvoir me rapprocher. Par contre jeudi, je vais essayer de ne pas perdre trop de temps car ma moto (une KTM 690 monocylindre) ne devrait pas être à la fête sur le circuit d’Issoire face aux multicylindres. Nous allons adapter la démultiplication pour essayer de ne pas être trop loin dans la ligne grande droite ».

Puis jeudi, une étape longue et difficile est prévue avec la journée marathon pour rejoindre Toulon. Ce qui n’inquiète pas Sonia. « La distance ne me fait pas peur. Et même si je n’ai pas d’assistance sur cette étape, j’ai bien préparé le road-book (avec Bruno Marlin, un ancien pilote de rallye en side-car, qui lui prête main forte sur le rallye) et je connais les stations service où je pourrai ravitailler en carburant. La seule chose qui me soucie un peu ce sont les base chrono, c’est nouveau pour moi, nous n’avons pas ça en rallye routier du championnat de France. Mais le rallye est à mi parcours, rien n’est joué et je vais tout faire pour remonter encore au classement. Je suis confiante pour la suite ».

Nous avons également abordé l’après Moto Tour avec Sonia. « Je vais participer aux sélections du BMW GS Trophy qui se déroulera près de Narbonne du 20 au 22 octobre. Je serai engagée avec une 800GS prêtée par SUTTEL MOTORS. D’ailleurs si je suis sélectionnée j’aurai sans doute un problème, car la suite serrait le GS Trophy International 2018 qui se déroulera en … Mongolie. On verra bien. »

l’Après Moto Tour

Car Sonia n’est pas une pilote professionnelle, loin s’en faut. Rappelons que cette jeune femme de 33 ans, exerce le métier de graphiste à Lunel près de Montpellier tout en élevant un fils de 7ans et demi. Et même si elle se déclare « bien soutenue par mon compagnon Martial et ma maman qui garde le petit pendant le rallye » ça reste tout de même très difficile financièrement.

« KTM me fournit la moto et les pièces. Mais tout le reste est à ma charge et malgré mes soutiens que je remercie pour leur aide : KTM34, SUTTEL Mottors, Pictel, Forexpert, SW Motech. Je ne sais pas si je repartirai en 2018. Si je n’ai pas les moyens financièrement pour refaire une saison de rallye, je me tournerai sans doute vers quelques épreuves en enduro ou en cross ».

Nul doute que cette décision serait regrettée, tant elle semble appréciée par tous. Il faut dire que l’ambiance est excellente en rallye et l’entraide permanente. A l’image de Lionel Richier par exemple, qu’elle « remercie du prêt de ses couvertures chauffantes pour mette les pneus à température avant la spéciale de Chambonchard ».

Le rallye s’est terminé avec un excellent résultat pour Sonia. Elle pointe 1ère féminine, obtient la 3èmeplace en 750, et une excellente 10èmeposition au classement scratch toutes cylindrées confondues. Nul doute que ce résultat va lui permettre de trouver des soutiens pour 2018. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

- En savoir plus sur Sonia Barbot
- KTM34


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



32 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

26 octobre 2017
Le team « Monkey » sur les routes du Moto Tour 2017

23 octobre 2017
Julien Toniutti : la passion de la course sur route

27 septembre 2017
Benjamin Vaucher : quatre saisons avant de décrocher le Graal en 500 (...)

25 septembre 2017
Un retour, plutôt réussi, en compétition pour Jeremy Cramer

21 septembre 2017
Nogaro : Rencontre avec Gabriel Sanchez 2e en 500 Cup

15 août 2017
Tourist Trophy : Max Vasseur, un passager de side-car qui est loin de démériter
10 juillet 2017
Le parcours de Simon Devese, de l’aéronautique à la mécanique moto de compétition.
14 juin 2017
Retour au pays pour Guillaume Raymond en Trophée Pirelli 600.
29 mai 2017
Johann Nigon « Je veux me faire un prénom ! »
29 avril 2017
Enzo De La Vega, seul représentant Français en Mondial Supersport 300.
4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport
11 mars 2017
Hommage en photos à Anthony Delhalle
7 février 2017
Rémy Briatte, un pilote qui passe à la vitesse supérieure
3 janvier 2017
2017 : Le retour de Philippe Gallerne en championnat de France side - car
26 décembre 2016
Camille Hedelin rejoint Tecmas en EWC sur BMW
16 décembre 2016
Andy Verdoïa, encore un pilote français qui fait ses classes en Espagne
13 décembre 2016
Thibaut Gourin : 2e en superstock 600 CEV 2016
6 décembre 2016
Guillaume Raymond : une saison décevante en Moto2 CEV
3 décembre 2016
2017 : Enzo Boulom roulera en Moto3 ( Mondial) chez CIP
1er décembre 2016
Le bilan de Lyvann Luchel en Moto3 production CEV
20 octobre 2016
Reconversion réussie de Noël Roussange sur Triumph en 600 promosport
11 octobre 2016
Ludovic Reigner : un parcours atypique qui débouche sur le plus haut niveau de la compétition (...)
3 août 2016
Luc Bibollet : un outsider inattendu en 1000 promosport avec sa BMW
 

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de (...)

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

 

18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du (...)

Bruno Performance, une petite structure belge en Espagne

16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en (...)

29 juillet 2016
Benjamin Michel-Dansac : jusqu’au bout de la passion

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook