cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto français

Johann Nigon « Je veux me faire un prénom ! »

Envoyer l'article par mail
Publié le

Pas facile de grandir à l’ombre d’un frère, dont la réputation de pilote moto est internationale. Mais Johann Nigon est bien déterminé à se faire un prénom ! Rencontre avec ce jeune pilote ( 22 ans) qui entame sa première saison en Coupes 1000 promosports.

A 22 ans, johann Nigon est déterminé à se faire un prénom !
Pour se faire il s’est engagé dans sa première saison en Coupes 1000 promosports, aux couleurs de Yamaha viltaïs avec son fameux N°333.
Il est accompagné dans son projet par Romane la fille unique de...Christian Sarron !

Johann Nigon est déterminé à se faire un prénom. Bien sûr l’ombre de son grand frère avec son titre de champion de France superbike sur BMW en 2010 , ses participations au championnat du monde d’endurance avec le BMW puis le SERT, de l’IDM et au championnat Japonais superbike.

Mais son objectif à long terme est de faire son chemin en endurance. Et pour ce faire il a décidé de rouler en promosport « Pour faire du roulage et devenir plus performant ».

D’ailleurs ces souvenirs les plus marquants proviennent de sa première expérience, avec le team Viltaïs où il a terminé 8e au scratch et 2e en stock au Bol d’or en 2014. « Cela a été une bonne expérience pour moi, monter sur la 2e marche du podium du superstock et 8e scratch avec mes co-équipiers : Loïc Bardet et Cyril Carillo avec la Yamaha N°333 ! » se souvient-il avec force.

Cet événement le marque du haut de ses 19 ans !

Fort de cet expérience, Johann Nigon se lance dans l’aventure du superbike France en 2015. Il ne fait qu’une seule course à Nogaro, où son meilleur résultat est d’apparaître çe au scratch et 2e stock. Malheureusement aux essais pré Bol, il chute et se fracasse le tibia & le péroné. Sa saison est terminée.

En 2016, il est pilote de réserve chez Moto Ain au Bol d’or et il assiste au triomphe de l’équipe des pilotes de Pierre Chapuis. Ces derniers terminent 1er superstock et 6e au scratch, en étant partis de la 31e place de la grille de départ !

Du coup c’est décidé, il va consacrer tous ses efforts à devenir une référence en endurance et décrocher une place de titulaire ! Pour se faire il débute une saison en Coupes 1000 promosports en 2017. « C’est une bonne école, il y a une bonne ambiance et surtout une saison en promosport coûte moitié moins cher qu’en superbike » souligne Johann.

« Après le Bol d’Or, j’ai fait le tour des équipes d’endurance en espérant me faire engager mais les effectifs étaient complets, y compris chez Viltaïs. J’ai alors proposé à Yannick Lucot de me prêter une moto pour la saison vitesse. » Ce dernier accepte et Johann se retrouve avec une Yamaha siglée avec le N°333.

Oui, mais voilà Johann ne dispose pas de tout le budget pour faire une saison complète. Il espère simplement que ses premiers résultats devraient l’aider à trouver des sponsors et boucler sa saison.

Car Johann est tellement pris dans son trip, qu’il a abandonné sa carrière professionnelle - de boulanger - en 2014, pour se consacrer exclusivement à sa carrière de pilote.

Il faut dire qu’il est accompagné dans sa démarche par Romane Sarron, la fille unique d’un certain ...Christian Sarron !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

24 mai 2017
Découverte en vidéo de Noël Roussange

1er septembre 2011
L’interview en vidéo de Ken Suire à Alès

18 mai 2017
La trajectoire surprenante de Guillaume Pot en promosport

Un trio de tête original en 1000 promosport en début de course.

18 mai 2012
L’armada Kawasaki domine la 2e manche des Coupes promosport de Croix en Ternois (...)

 
11 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

29 avril 2017
Enzo De La Vega, seul représentant Français en Mondial Supersport 300.

Michelin fait confiance à Guillaume Antiga

4 avril 2017
Guillaume Antiga, porte parole de Michelin en supersport

Un talent de pilote certain, révélé à ...Oscherleben

11 mars 2017
Hommage en photos à Anthony Delhalle

7 février 2017
Rémy Briatte, un pilote qui passe à la vitesse supérieure

3 janvier 2017
2017 : Le retour de Philippe Gallerne en championnat de France side - (...)

26 décembre 2016
Camille Hedelin rejoint Tecmas en EWC sur BMW
16 décembre 2016
Andy Verdoïa, encore un pilote français qui fait ses classes en Espagne
13 décembre 2016
Thibaut Gourin : 2e en superstock 600 CEV 2016
6 décembre 2016
Guillaume Raymond : une saison décevante en Moto2 CEV
3 décembre 2016
2017 : Enzo Boulom roulera en Moto3 ( Mondial) chez CIP
1er décembre 2016
Le bilan de Lyvann Luchel en Moto3 production CEV
20 octobre 2016
Reconversion réussie de Noël Roussange sur Triumph en 600 promosport
11 octobre 2016
Ludovic Reigner : un parcours atypique qui débouche sur le plus haut niveau de la compétition (...)
3 août 2016
Luc Bibollet : un outsider inattendu en 1000 promosport avec sa BMW
 

18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du (...)

Bruno Performance, une petite structure belge en Espagne

16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en (...)

29 juillet 2016
Benjamin Michel-Dansac : jusqu’au bout de la passion

 

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

26 juin 2013
Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

Un destin brisé à 24 balais

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook