cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Tourist Trophy  > Les Pilotes du Tourist Trophy

Gary Johnson

Envoyer l'article par mail
Publié le

le talent de ce pilote a éclaté en 2011, quand il remporte le supersport1 sur une Honda, devant l’ultra favori : John mc Guiness. Ensuite il récidive en 2014 en faisant briller les couleurs de Triumph, après 11 ans de disette.
Depuis il pointe régulièrement dans le Top ten. En 2016 il a roulé chez Penz 13 sur une BMW.

Apparu au Tourist Trophy en 2007, Gary Johnson possède deux victoires en supersport. Une première sur Honda en 2011 et une autre sur Triumph en 2014.
En 2016 il a été aligné par une équipe prestigieuse : Penz13 sur BMW. En superstock et superbike il termine dans le Top ten.

Gary Johnson est sans nul doute un pilote relativement doué. Dès sa première apparition aux courses du Tourist Trophy en 2007, il termine 6e du superbike, alors qu’il est un "new-comer".
Mais Gary Johnson commence vraiment à faire parler de lui en 2011, quand il remporte le supersport 2 sur une Honda. Il devance l’ultra-favori : John Mc Guiness de 8 secondes et 4 dixièmes !

On a ensuite un autre aperçu du talent de ce pilote quand il remporte le supersport 1 en 2014 avec une Triumph Daytona 675 R ( du team familial Smith racing). Il fait ainsi briller de nouveau les couleurs du constructeur britannique, après 11 années d’abstinence !

Mais d’avoir braqué les feux de la rampe sur son exploit, Gary a chopé un peu la grosse tête et ses prétentions financières se sont envolées. Rebecca Smith y a mis fin. Le team Smith étant une structure plutôt familiale, loin d’être un team usine !

Du coup Gary Johnson passe en superbike , en 2015, chez GB Moto Kawasaki avec l’appui des techniciens du constructeur.
Malgré cela Gary Johnson n’enregistre qu’un seul succès : la troisième place du podium du supersport 1 avec sa Yamaha du team TBC. ( En fait Mar-train racing)

En 2016, il a l’honneur de rouler dans deux équipes prestigieuses : Le Penz13 - BMW - de Rico Penzkoffer. Enfin il revient en supersport avec une Triumph, aux couleurs de T3 racing.

Il conclut cette saison 2016, dans le Top ten avec une 5e place en superstock et une 9e place en superbike. Enfin aux deux courses du supersport, il pointe deux fois à la 9e place avec sa Triumph.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

18 juin 2015
James Hillier

Ian Hutchinson : surnom the Bingley Bullet

20 juin 2015
Ian Hutchinson

18 juin 2015
William Dunlop

John McGuiness, surnom "the Morecambe Missile"

1er juillet 2015
John Mc Guiness

 
10 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook