cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Tourist Trophy  > Les Pilotes du Tourist Trophy

Michaël Dunlop

Envoyer l'article par mail
Publié le

Michaël Dunlop est le descendant d’une lignée de pilotes prestigieux comme Joey (son oncle) et robert (son papa).
S’il est indéniablement un pilote surdoué, ses re-virements brutaux font qu’il est quelqu’un de difficilement gérable.

Michaël Dunlop est lui aussi, tout comme David Jefferies, le digne héritier d’une lignée de pilotes de course sur route. Il est le plus jeune fils de Robert Dunlop, le propre frère du « King of the road », feu Joey Dunlop.

Comme le reste de la famille il est originaire de Ballymoney en Irlande du Nord. On commence à le remarquer en 2008, quand il termine 10 au « Senior » TT » sur une Yamaha.

A la fin de l’année, tous les projecteurs sont braqués sur lui, car Norton avait misé sur lui pour un retour en fanfare au TT, qui n’a pas eu lieu.
Cela n’empêche pas le jeune Michaël de remporter sa première course du TT, la catégorie supersport en 2009 sur une Yamaha R6.

En 2011, il remporte la catégorie 1000 superstock sur Kawasaki.
En 2012, ses résultats restent toujours modestes, puisqu’il engrange sa 3e victoire en remportant le supersport 2 sur une Yamaha McAdoo.

En 2013 et en 2014, Michael Dunlop passe la surmultipliée, puisqu’il remporte 4 courses sur les 5 qui figurent au programme. Il rentre dans le club très fermé des pilotes ayant remporté 4 courses dans la foulée.

Mais surtout Michaël Dunlop peut être fier en 2014, d’avoir apporté une victoire à BMW en superbike ! C’est la première fois, en 75 ans, que le constructeur de Munich voit ses couleurs portées haut sur l’Ile de Man !

Mais qu’il est difficile de comprendre les motivations de Michael Dunlop ! Après avoir claqué la porte de Honda UK fin 2013, il annonce qu’il prend "une année sabbatique". Mais des journalistes de MCN annoncent qu’il a en fait signé pour porter les couleurs officielles de BMW avec Hawk racing pour 2014. Avec les résultats que l’on sait.

En 2015, il signe chez Yamaha Milwaukee, un team de pointe s’il en est, avant de "planter" l’équipe à deux jours de la course du superbike et de (re)passer chez BMW !

Mais devant la "déferlante" Ian Hutchinson, Michael Dunlop ne monte qu’une seule fois sur le podium : c’est en superstock sur sa BMW N°3.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

18 juin 2015
Guy Martin

18 juin 2015
William Dunlop

Ian Hutchinson : surnom the Bingley Bullet

20 juin 2015
Ian Hutchinson

 
11 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook