cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Bol d’Or  > 2017  > Le journal pré Bol d’Or

David Perret dans la cour des grands en championnat mondial d’endurance

Envoyer l'article par mail
Publié le

Pour le bol d’Or 2017, David Perret intègre une équipe prestigieuse, celle de Bolliger Kawasaki. Le pilote angevin fera équipe avec Roman Stamm et robin Mulhauser.

Au Bol d’Or, David Perret intègre une équipe prestigieuse : Bolliger. Même si le team de Hanspeter Bolliger n’a jamis décroché aucun titre, elle pointe régulièrement sur le podium comme à Doha ( 3e) en 2009, A Albacete et à Magny Cours (2e) en 2010, Doha (2e) en 2012, Magny Cours et Oschersleben (3e) en 2014, aux 24H motos ( 3e) en 2015.

C’est un signe qui ne trompe pas : David Perret entre dans le petit cercle fermé des teams de pointe en endurance. En effet le pilote originaire d’Angers intègre le team le plus ancien en endurance : le Team Bolliger.

David Perret était en pourpalers avec 3 équipes de pointe, dont le team Suisse Allemanique. Et l’accord a été signé signé début août 2016. David Perret décroche par la même occasion le statut de pilote de pointe et fera l’ensemble du championnat mondial en endurance sur la Kawasaki N°8.

Le français n’est pas un pilote complètement inconnu pour HansPeter Bolliger. En effet il avait déjà roulé pour Bolliger lors du Bol d’Or 2016. « J’ai fait tous les essais qualificatifs, et j’ai réalisé le meilleur temps de l’équipe. Mais la direction médicale, en se penchant sur mon dossier ne m’a pas donné l’autorisation de rouler ».

En effet, David Perret souffrait encore de séquelles de blessures contractées en championnat de France (omoplate) et les toubibs ont opposé leur véto.

Qu’à cela ne tienne, David Perret a tapé dans l’oeil du dirigeant suisse. Et ils se promettent de rester en contact, jusqu’au mois d’août 2017. Où l’accord est finalisé.

Mais tout cela n’aurait pas été possible sans l’implication de Hans Mast, le chronomètreur qui parle français. D’ailleurs David Perret va profiter de la pause hivernale pour « se mettre à l’anglais » afin de pouvoir communiquer avec son équipe.

Les essais pré-Bol du 29 et 30 août seront la première occasion pour David Perret et son équipe de rouler ensemble


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

4 avril 2010
Chabosseau pilote remplaçant chez Kawasaki Bolliger aux 24H du Mans

19 février 2006
David Morillon, l’anti star

 
21 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook