cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Sportwin  > 2017  > NEWS

Grande première : le Sportwin en ouverture des 24 h Motos, au Mans !

Envoyer l'article par mail
Publié le

Une première : la coupe Sportwin est invitée par l’Automobile Club de l’Ouest aux 24 h Motos sur le mythique circuit Bugatti, les 13, 14 et 15 avril 2017. Grandiose pour ce club amateur de commencer sa saison par un événement international et de proposer un plateau remarquable. Des finales très disputées, des bagarres à tous les niveaux, c’est la griffe de la coupe. Vincent Houssin n°11 monte sur la plus haute marche du podium, pilotant une Roadson 1078, prototype créé par Jean François Robert.
Compte rendu en photos de la première manche avec l’aide des photographes de cybermotard !

Les forces en présence

Les forces en présence

Cyril Gendron n° 17 place sa Ducati 748/1026 en pole position devant Vincent Houssin n° 11 et sa Roadson 1078. Fabrice Merlin n° 84 complète la première ligne sur une Ducati 748/1078. Régis Le Breton et sa Pierobon X60R 1100 n°3 s’installent en deuxième ligne accompagné du premier TwinFast, Stevens Zabiolle -Souply n° 6 sur un proto Ducati 748/796 et de l’Hypermotard EVO SP 1100 de Jean-François Viniacourt n° 99. Belle performance pour les TwinFast qui squattent la troisième ligne, Philippe Blanc n° 90, Florian Boirin n° 121 et Laurent Morelle n° 83, tous sur des Suzuki 650 SV. Le premier pilote TwinStock, Loïc Boirin obtient le 14e temps, sa Suzuki 650 SV n° 122 s’élance de la cinquième ligne. Coup dur de ces essais qualificatifs, Maxime Duret, le champion en titre, explose son moteur et doit abandonner.

Finale 1

Finale 1

Hole shot pour Cyril Gendron qui garde la tête de la première finale pendant 6 tours. Ses poursuivants Vincent Houssin, Jean- François Viniacourt, Régis Le Breton et Fabrice Merlin gardent le contact. La guerre des TwinMax est déclarée !

Vincent Houssin

Vincent Houssin

Vincent Houssin, patient en début de course, s’empare du commandement et déroule jusqu’au damier s’imposant avec 2 secondes d’avance sur Régis Le Breton. Une première participation gagnante en Coupe Sportwin et le bonheur de piloter cette magnifique Roadson motorisé par un Ducati 1078 deux soupapes. Vincent participe également aux 24 h Motos pour le team Slider Endurance avec la Yamaha n° 119.

En lutte pour la deuxième place

En lutte pour la deuxième place

Régis Le Breton et Fabrice Merlin profitent d’un freinage trop appuyé de Cyril Gendron, le mettant hors trajectoire, pour goûter aux joies du podium. La Pierobon garde un avantage de 4 dixièmes de seconde malgré les attaques successives de Fabrice qui réalise le meilleur tour en 1 :51.363 (ex-æquo avec Vincent), les spectateurs en ont le souffle coupé ! Jean-François complète le top 5, sans carénage sa vitesse de pointe est pénalisée bien que compensée par une attaque généreuse.

TwinFast : une course dans la course

TwinFast : une course dans la course

La catégorie TwinFast est une course dans la course. Des passes d’armes d’anthologie, des attaques perpétuelles permettent à quatre pilotes TwinFast d’être dans le top 10 malgré 20 cv de moins que les TwinMax. Florian Boirin s’impose en vainqueur, doublant Stevens Zabiolle-Souply leader pendant 9 tours. Saverio Monopoli complète le podium TwinFast, améliorant son chrono de qualification décevant de 4 secondes.

Sylvain Royer

Sylvain Royer

Sylvain Royer n° 34 est en grande progression et a fiabilisé son prototype Ducati 749/1100. Un départ en 6e ligne et une 9e place finale, c’est encourageant pour ce pilote aux couleurs Facom, partenaire de la coupe. Crédité du 7e temps en qualif et auteur d’un excellent départ Philippe Blanc n° 90 régresse au classement, malgré un embrayage récalcitrant il préserve une 10e place pour sa Suzuki 650 SV.

Christophe Salles

Christophe Salles

Christophe Salles n° 9 sur Ducati 749/1100 résiste à la pression de Robin Dupau sur Suzuki 650 SV pour la 11e place. Christophe retrouve ses marques après une blessure le privant de courses en 2016. A 19 ans Robin est le benjamin de l’épreuve, 12e c’est prometteur, à suivre !

Christian Souchon poursuivit par les Twinstock

Christian Souchon poursuivit par les Twinstock

La 13e place est pour Christian Souchon n° 42 et sa Ducati 916/1100 avec à ses trousses les prétendants du classement TwinStock. Baptiste Lucas n° 18, Suzuki Gladius, et Loïc Boirin n° 122, Suzuki 650 SV, se bastonnent pour la gagne du TwinStock. Loïc coiffe Baptiste en fin de course et s’offre le podium ainsi que le meilleur temps de sa catégorie 1 :57.410. La Pagani SP1 de Diego Calzavara échoue à la porte des points.

Axel Desbiolle et Nicolas Obligis

Axel Desbiolle et Nicolas Obligis

La troisième marche du podium TwinStock revient à Axel Debiolle n° 133, à la lutte avec Nicolas Obligis, tous deux sur Kawasaki ER6.

Podium Scratch

Podium Scratch

- Vainqueur : Vincent Houssin
- Deuxième : Régis Le Breton
- Troisième : Fabrice Merlin

Podium TwinFast

Podium TwinFast

- Vainqueur : Florian Boirin
- Deuxième : Stevens Zabiolle-Souply
- Troisième : Savério Monopoli

Podium TwinStock

Podium TwinStock

- Vainqueur : Loïc Boirin
- Deuxième : Baptiste Lucas
- Troisième : Axel Desbiolle

- Les partenaires du Sportwin Club récompensent les pilotes : Afam, Avon Tyres Moto France, Facom, Photopress, Speckmotos, Speed Graphic, SMCD, Team LH Racing, Vidal Sport.
- Le classement TwinStock
- Le classement TwinFast
- Le classement Scratch
- Pour suivre la coupe Sportwin, www.sportwinclub.com et la page Facebook

- Prochain article la deuxième manche du Mans.

- Un grand merci aux photographes de cybermotard : Nelly Corista, Christian Dassonneville, Christian Bourget et Albert Grison.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



18 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook