cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2017  > Le journal de la course

24h motos – dimanche matin : Yamaha en quête du doublé

Envoyer l'article par mail
Publié le

Dimanche 16 avril 2017 au matin, 2 Yamaha sont toujours en tête de la 40e édition des 24 heures motos. La YART N°7 mène devant la GMT94. Une poignée de secondes séparent les 2 teams depuis la veille au soir, la tension est à son paroxysme ! Cette lutte acharnée pour la victoire risque de tenir le public en haleine jusqu’à 15h. Malgré leur 10 tours de retard sur les leaders, le spectacle est aussi assuré pour le bénéfice de la 3e place entre la Suzuki N°1 du SERT et la Kawasaki N°11 du SRC. Rien n’est joué à 5 heures de l’arrivée, la fin de course s’annonce animée comme jamais.

La GMT94 mène la vie dure à la Yamaha N°7

La GMT94 mène la vie dure à la Yamaha N°7

Malgré 19h de course dans les bottes, les pilotes de la Yamaha N°94 donnent tout pour se maintenir dans la roue du leader, la Yamaha N°7 du YART. 20 secondes séparent les 2 teams Yamaha. Le travail et la vitesse des mécanos lors des ravitaillements peut faire la différence, même si « 90% de la stratégie est faite par les pilotes, en piste » comme l’assure Christophe Guyot, team manager de la N°94.

Dimanche 10h10 : La Kawasaki N°11 reprend la 3e place au détriment de la Suzuki N°1

Dimanche 10h10 : La Kawasaki N°11 reprend la 3e place au détriment de la Suzuki N°1

Spectacle magnifique sur le circuit Bugatti : Mathieu Gines (Kawasaki N°11) et Vincent Philippe (Suzuki N°1) se battent comme des chiffonniers pour le bénéfice de la 3e place. Le temps d’un ravitaillement, la « verte » a pris la 3e place du classement provisoire

Dimanche 11H10 : Mike di Megglio prend la direction des opérations

Dimanche 11H10 : Mike di Megglio prend la direction des opérations

L’écart entre les deux Yamaha de tête, qui oscillait entre 14 et 50 secondes depuis 18H00 de course, a été mis à bas par Mike di Megglio. En effet Christophe Guyot a préféré faire l’impasse sur Niccolo Canepa et envoyé sur la piste Mike di Megglio, son pilote le plus rapide. Le Toulousain roulant une demi-seconde plus vite a débordé la Yamaha N°7 aux mains de Kohta Nozane. Mais dans sa fulgurante remontée, Mike di Megglio a envoyé la Kawasaki N°10 dans le décor, dans un dépassement « viril ». Au final la direction de course n’a pas pris de sanctions vis à vis du pilote de la GMT 94.

Dimanche 11H 15 : remise en état express de la Kawasaki N°10

Dimanche 11H 15 : remise en état express de la Kawasaki N°10

La Kawasaki N°10, avec Osamu Deguchi à son guidon, qui a été envoyé dans le décor involontairement par Mike di Megglio a été remise en état de manière expresse par les mécanos franco-nippons.
Julien Millet a repris la piste avec seulement 10 tours de retard. La Kawasaki Trick Star pointe à la 13e place au scratch.
C’est un moindre mal pour cette équipe qui était 10e avant cet incident.

Dimanche 12H25 : La kawasaki N°4 épargnée par les déboires mécaniques

Dimanche 12H25 : La kawasaki N°4 épargnée par les déboires mécaniques

La Kawasaki N°4 est installée en tête de la catégorie superstock depuis le lever du jour.
En effet la Yamaha N°333 a connu une 2e déconvenue avec un autre filtre défaillant ! Résultat, le temps de la réparation, cette machine dégringole à la 3e place de la catégorie avec 4 tours de retard sur le leader.
A noter que la Yamaha N°96 a connu aussi son lot de déboires avec des problèmes de pneus dégradés prématurement et un problème de sonde lambda.

Dimanche 13H45 : La GMT 94 se dirige inexorablement vers la victoire

Dimanche 13H45 : La GMT 94 se dirige inexorablement vers la victoire

Sauf surprise de dernière minute, la Yamaha N°94 se dirige vers une victoire, qui lui tend les bras. Depuis que Mike di Megglio a pris l’avantage sur Kohta Nozame, l’équipe de Christophe Guyot a creusé un écart de plus d’une minute.
Visiblement la Yamaha GMT 94 a bénéficié de l’avantage des pneus Dunlop, qui montent plus vite en température que les enveloppes Bridgestone.
Mais visiblement les pilotes de Mandy Kainz ont reçu la consigne de ne pas aller chercher la GMT 94 !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
Dimanche 6H30 : Les Yamaha ne lâchent rien

16 avril 2017
24H motos : Le bilan de la nuit

La Yamaha N°7 du YART conserve le commandement

15 avril 2017
24h motos – 8h de course : Duel de Yamaha au clair de lune

La Yamaha N°7 du YART consolide son avance

15 avril 2017
24h motos – 4h de course : La Yamaha du YART pose ses jalons

30 mars 2017
Nouveau challenge pour le Junior team lors des 24H motos 2017

 
15 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook