cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2017  > Le journal de la course

24h motos : Kawasaki attaque fort dès le départ

Envoyer l'article par mail
Publié le

La Kawasaki officielle N°11 réalise une entrée en matière déterminée pour cette 40e édition des 24h du Mans moto. Meilleur temps des essais, Randy de Puniet domine la première heure de course au guidon de la verte et imprime un rythme élevé dès les premiers tours de roue. Derrière, la chasse s’organise : La Yamaha N°7 du YART, la Yamaha N°94 du GMT et la Suzuki N°1 du SERT sont en embuscade. La Honda N°111 ne participe pas à cette bagarre et pour cause : La chaine déraille au moment du départ ! Le temps de réparer, et l’équipage repart en 55e position. Les ennuis se poursuivent lors du premier relais : « On a un code panne qui s’affiche sur le tableau de bord, ça coupe le moteur et on ne sait pas ce que c’est » déclare Freddy Foray, pilote maudis de la N°111. A noter également la chute de la Honda N°55 de National Motos dès les premières minutes de course. Débuts difficiles pour la marque japonaise…
Pas de grosse surprise en superstock la Yamaha N°333 de Viltaïs est en tête du classement et 5e au scratch.
Grosse explication entre la Yamaha N°96 et la Kawasaki N°4 pour les places d’honneur de la catégorie superstock.

Le départ de la 40e édition des 24h Motos

Le départ de la 40e édition des 24h Motos

59 équipages ont pris le départ de cette 40e édition des 24 heures du Mans moto.
Avec une piste refaite à neuf "C’est un vrai billard" nous ont avoué les pilotes, et avec 4 manufacturiers de pneus différents : Pirelli, Dunlop, Michelin et Bridgestone il faudra s’attendre à de sérieux coups de théâtre !

Débuts difficiles pour la Honda officielle

Débuts difficiles pour la Honda officielle

Freddy Foray loupe son départ car sa chaine déraille et vient tout casser sur le bras oscillant de sa moto N°111. Les réparations effectuées, c’est ensuite un « code panne » qui s’affiche sur le tableau de bord… et encore un passage par les stands. La première heure de course n’a pas épargné la Honda officielle.

1ère heure de course :Bonne tenue en course de la Yamaha Viltaïs

1ère heure de course :Bonne tenue en course de la Yamaha Viltaïs

La Yamaha N°333 Viltaïs confirme ses bonnes dispositions. La machine aux mains d’Axel Maurin boucle son premier relais à la 5e place. Elle occupe la même place qu’elle a décroché lors de la 2e séance d’essais qualificatifs. Le pilote de Sens se permet de devancer la Honda Japonaise du FCC TSR N°5 en EWC. La 2e place du classement superstock est occupé par la Kawasaki du Tati team aux mains de Julien Enjolras. Enfin la Yamaha N°96 avec Hugo Clere est troisième de ce classement.

15h01 : Holeshot pour la Suzuki N°1

15h01 : Holeshot pour la Suzuki N°1

6e sur la grille de départ, Vincent Philippe réalise un départ canon et réalise le premier tour de course en tête ! C’est un bonheur de courte durée car la Suzuki N°1 n’arrive pas à contenir les assauts des poursuivants, dont la très véloce Yamaha officielle N°7 du YART

15h30 : Meilleur tour pour la Kawasaki N°11

15h30 : Meilleur tour pour la Kawasaki N°11

Randy de Puniet ne ménage pas ses efforts en début de course : Le parisien imprime un rythme très élevé et signe le meilleur temps au tour lors de son 13e passage sur la ligne, en 1’36’’857.

16h07 : Chute de Matthieu Lussiana sur la BMW N°9

16h07 : Chute de Matthieu Lussiana sur la BMW N°9

Alors en bagarre pour le bénéfice de la 5e place, Matthieu Lussiana chute dans le chemin aux bœufs et doit passer par son stand pour effectuer quelques réparations. La BMW N°9 du team TECMAS repart en 52e position

16h30 : La Yamaha N°7 du YART prend l’avantage

16h30 : La Yamaha N°7 du YART prend l'avantage

Au terme des premiers ravitaillements, la Yamaha officielle N°7 prend le commandement des opérations au détriment de la Kawasaki N°11. Une poignée de seconde sépare désormais les 2 équipages. Derrière, les écarts se creusent : La Yamaha N°94 du GMT et la Suzuki N°1 du SERT pointent à plus de 20 secondes déjà !

17h25 : La FCC N°5, seule rescapée du clan Honda

17h25 : La FCC N°5, seule rescapée du clan Honda

Après deux heures de course, la Honda FCC N°5 pointe en 6e position. Après la chute de la Honda N°55 et les déboires mécaniques de la Honda N°111, le team Japonais FCC est désormais le meilleur représentant de la marque !

18H00 bagarre pour les places d’honneur en superstock

 18H00 bagarre pour les places d'honneur en superstock

Même si la Yamaha N°333 est toujours en tête après la 3e heure de course, une bataille est en cours pour les place d’honneur pour le podium supserstock. En effet Alexis Masbou sur la Yamaha N°96 du team Moto Ain devance la Kawasaki N°4 de 1’252 . La moto du Tati Team est au mains de Dylan Buisson. La machine N°96 est 8e au scratch juste devant la N°4.

17H41 : Abandon d’un des favoris en superstock

17H41 : Abandon d'un des favoris en superstock

Corentin Pelorari est rentré en catastrophe dans le team du Kawasaki Louit moto. Le moteur vibrait au maximum. Même si Gilles Staffler est venu pour proposer son aide, le verdict est tombé : bielle cassée. C’est dommage pour cette équipe qui avait signé le 3e temps des essais chronos et la 11e place au scratch.

18h10 : Le GMT94 en embuscade !

18h10 : Le GMT94 en embuscade !

Après un départ discret, la Yamaha du GMT94 pointe 3e après 3 heures de course. Les chronos sont rapides et réguliers, la N°94 ne compte qu’une quarantaine de secondes de retard sur sa consœur, la Yamaha N°7 du YART, leader de la course en cette fin d’après midi.

18h20 : Chute de Randy de Puniet sur la Kawasaki N°11

18h20 : Chute de Randy de Puniet sur la Kawasaki N°11

Coup de tonnerre sur le circuit Bugatti : Randy de Puniet chute dans le virage du raccordement au guidon de la Kawasaki officielle N°11. Le pilote du SRC effectuait une remontée spectaculaire sur le leader de la course, la Yamaha N°7 du YART : Au moment de la chute, 2 secondes séparaient les deux équipages ! Le temps de changer quelques pièces aux stands, et la N°11 repart avec 2 tours de retard sur la N°7, en 6e position.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

10 avril 2017
Dans la ligne des stands des essais pré-Mans 2017

30 mars 2017
Nouveau challenge pour le Junior team lors des 24H motos 2017

 
23 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook