cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Sportwin  > 2011  > La parole est aux Pilotes

Sportwin : La finale de Lédenon selon Fabrice Merlin

Envoyer l'article par mail
Publié le

Découvrez le récit de Fabrice Merlin. Il raconte son aventure sur le circuit de Lédenon les 23 et 24 juillet 2011 lors de la finale Sportwin.

Préambule 5éme courses de l’année. 56 points au championnat. Circuit inconnu. Objectif : finir dans les 15 et peut être devant Régis LEBRETON (N°3, 56 pts) et Christian SOUCHON (N°42, 62 pts) Jeudi : 21/07/2011 Pour mieux appréhender ce circuit mythique, je fais un tour de piste à pied avec Jacques CORBERAND (N°57) puis un second avec Yannick Lolliot (N°8). C’est un circuit gros cœur sur certain virages.

Vendredi : 22/07/2011 Météo : soleil 1ère Séance essai libre : Aucune pression pour mes premiers tours de roue, l’objectif étant de découvrir le circuit. Devant, je vois Zinzin glisser (sans tomber) dans le virage de la Servie. Apparemment, il y a des restes de la chute de la séance avant nous. De tour en tour je monte le rythme en trajectant énormément, le tracé du circuit commence à rentrer en tête. Au bout de 7 tours , je perds l’avant dans ce fameux virage de la Servie, je finis dans les graviers ! Pendant que je fais des châteaux de sable, Thierry BLASCO (N°65) sort à son tour sans tomber, suivit de Pascal ALEXANDRE (N°63). De retour au stand on répare : merci à Raynald COEURDASSIER (N°26) pour le changement de l’embrayage, Joaquim FERREIRA (N°13) pour sa vis Banjo et ces rondelles. Thierry BLASCO s’occupe de Pascal ALEXANDRE qui part à l’hôpital suite à sa chute. Tout va bien ! 2ème essai libre : Je monte crescendo dans le rythme, la machine va bien hormis une perte de puissance, un bruit moteur différent, et des tubes de fourche légèrement vrillés (je ne l’ais pas vu avant, je les remets en place). 12 tours réalisé et un chrono de 1min 40s 500

Samedi 23/07/2011 : Journée des qualifications Météo : soleil 1ère Séance : Je rajoute une dent sur ma couronne car ça tire un peu long dans la montée de la ligne droite des stands. je réalise 13 tours et descend en 1 min 39s 700 2ème Séance : Je rajoute encore une dent sur ma couronne et je pars avec des pneus neuf, la machine plonge moins dans les virages, je me débrouille comme je peux, toujours ce bruit moteur et un moteur faiblard Je pars 13ème sur la grille de départ (4éme ligne) avec une temps de 1min 39s 500, la première ligne est à 1 seconde de moi. Triste nouvelle pour Damien DUGELET (N°71) qui explose son 900 ssie dans le virage de la Servie (eh oui le même), cadre plié, jante ouverte et cassée mais le pilote n’a rien. Thierry BLASCO (N°65) chute également mais repartira le lendemain.

1 ère course : Le départ se situe en légère montée, les feux sont rouges, je retiens la moto uniquement par la force de ma jambe droite, le pied gauche sur le sélecteur pour enquiller la 2ème vitesse au plus vite , le feu passe au vert, tout le monde lâche les watts, je réalise un départ médiocre, je suis 14ème à la fin du triple gauche, je colle les autres.. j’essaye de trouver un lièvre....Après le triple gauche, je tape un freinage de folie dans le 180° droite, doublant ainsi Christian SOUCHON, Régis LEBRETON (mes 2 rivaux) et Frédéric SERRIERE (N°9)....oh, cette sensation de bonheur ! Quelques virages plus loin, Régis et Christian me repassent (pas classe !!!) et s’en vont, je me retrouve seul à me battre..c’est dur ! Au 8ème tour, je fais une sortie de piste dans le virage de la Servie, je traverse le bac à gravier et reprend la piste. Je suis dernier, je mets les watts et j’attaque une belle remontée. Je passe le drapeau à damier en 12ème position. Devant, plusieurs abandons : Zinzin à pété un fusible, Thierry Blasco casse son moteur, Clément Fitte (N°37) chute et panne pour Didier Kerbrat (n°48). De retour au paddock, je réalise un réglage des suspensions pour qu’elle plonge plus.

 2ème course :  Même départ, et même position au premier virage, toujours dans le 180° droite, je passe Frédéric SERRIERE au freinage, je décide de partir pour rattraper les autres mais je n’y arrive pas. Ma moto plonge mieux en entrée de virage mais l’avant glisse énormément en sortie !!!, j’évite la chute plusieurs fois, Fred, me colle aux fesses pendant les 14 tours. Encore deux tours. Drapeau bleu, je m’écarte pour laisser passer Rémy Guignard, grosse erreur, Fred en profite pour me passer. Pas grave, je le passerais dans le dernier tour ! Sauf que c’est le dernier tour vu que le premier vient de me passer. Et oui, je me suis fait avoir ! c’est le metier qui rentre (l’année prochaine, drapeau bleu ou pas a donf !!!) Je termine 14ème en 1:39.300 et 62 points au classement général.

BILAN du Week-end 
- un peu déçu de cette course, j’aurais bien voulu dépasser CHRISTIAN SOUCHON et REGIS LEBRETON au championnat.
- cette chute stupide aurait pu être éviter en ne faisant pas la séance ou en nettoyant mieux la piste.
- content d’avoir fini le week-end sans abandonner, d’autres n’ont pas eu cette chance.
- Triste que ce soit la dernière de l’année.  BILAN de l’année :
- 2 circuits nouveaux à mon palmarès, ALES et LEDENON
- sur les circuits que je connaissais, que des améliorations de temps LE VIGEANT : 1min 57s 500 (2.5 secondes de gagner) LABRESSE : 1min 36s 700 (0,2 secondes de gagner) NOGARO : 1min 44s 420 (2.2 secondes de gagner).
- Bonne ambiance du SPORTWIN
- je finis 11ème au général.
- 3 chutes (2 aux essais et 1 en course).
- le 900 ssie a souffert et vieilli, le moteur demande à être réviser (mais c’était prévu) et le châssis demande à être contrôler.  A l’année prochaine pour de nouvelles aventures. Fabrice


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



18 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook