cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2007  > Le journal avant la course

La Metiss JLC de nouveau sur les rangs au Mans.

Envoyer l'article par mail
Publié le
Documents audio

La Metiss JLC moto N°45, engagée en catégorie Open, va disputer pour la 3e année consécutive les 24H du Mans. Cette moto est originale dans le fait qu’elle utilise le train avant JBB, qui équipait auparavant l’@tomo.

Cette machine, malgré un moteur Suzuki stock est tout à fait capable de bien figurer, puisqu’elle a déjà pointé 6e au classement scratch au Mans en 2004 et a terminé 8e au Bol d’Or en 2006.

Un certain nombre de modifications ont été apportées sur la machine cet hiver, et les premiers essais ont donné toute satisfaction. A la fin des essais "On a réussit à réaliser un chrono en 1’44’’ mais on vise 1’42’’, ce qui est tout à fait à notre portée" explique le team manager.

Revue en détails des modifications.

Une pointure Belge sur la Metiss

Une pointure Belge sur la Metiss

Cette année il a été décidé de faire appel à Michael Weynand, un pilote belge comme 3e pilote aux côtés d’Amaury Baratin et Emmanuel Thuret. En effet, Michaël Weynand a plusieurs participations aux courses d’endurance. Il a rencontré le team Metiss JLC moto, la première fois au Tourist Trophy en 2005, qui était pilotée à cette occasion par Emmanuel Cherron.

Nouveau réservoir et nouvelle boucle

Nouveau réservoir et nouvelle boucle

La JLC Metiss a reçu un nouveau réservoir en alu et une nouvelle boucle AR dans le même métal. « Cette opération a été faite pour recentrer les masses » sur la moto. A l’instar de ce qui se fait en GP. Des travaux effectués avec l’aide technique d’Yves Kerlo.

Nouvelle pince de frein avant

Nouvelle pince de frein avant

La nouvelle pince de frein avant « AP Racing » a déjà été testée lors d’essais hivernaux et semble donner entière satisfaction. « Avec cet étrier de freins les plaquettes seront en contact sur toute la surface du disque de 330 mm » explique Stéphane Vade le porte parole du team. L’ancien système, qui se trouve à gauche de l’image, ne le permettait pas. Résultat les plaquettes trop sollicitées, chauffaient et perdaient de leur pouvoir. C’est ce qui a causé leur abandon en 2006.

Yves Kerlo en visite

Yves Kerlo en visite

Yves Kerlo ( à droite) est venu aux nouvelles. Ici il est en grande conversation avec Emmanuel Cherron (Tee-shirt noir) et Stéphane Vade. Pour rappel Yves Kerlo est une personnalité de la moto, qui a contribué ( entre autres) au projet de la Black Magic de chez Voxan.

Etrier unique

Etrier unique

Le nouvel étrier unique est monté sur le côté droit de la roue avant. Malgré son côté « mastoc » la moto a tout de même gagné 10 kg par rapport à l’an dernier. « Avec ce nouvel étrier on ne sera obligé de changer de plaquettes que 2 ou 3 fois en 24H, contrairement aux autres machines. » explique Stéphane Vadé.

Rencontre avec JBB

Rencontre avec JBB

Michaël Weynand ( à droite) rencontre Jean Bertrand Bruneau alias JBB alias Jambon Beurre, dans le stand de la Metiss. JBB travaille sur son process depuis des années, même si sa profession est chirurgien dentiste !

Faux scoop

Faux scoop

Non JBB, n’est pas en train d’inventer un nouveau train avant de vélo. Il a tout simplement crevé avec son biclou en venant voir ses poulains. JBB habite au Mans.

Le site de la Metiss JLC Moto


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi

11 septembre 2006
Bol d’Or : Le pari Metiss

 
27 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook