cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2007  > Le journal de la course

24H du Mans : Les Suzuki s’installent en tête

Envoyer l'article par mail
Publié le

Dans la nuit de samedi 21 au dimanche 22 avril 2007, les choses semblent bien installées avec le duo des Suzuki qui résiste vaillamment aux assauts de la Yamaha N°94. Puis soudain les choses s’accélèrent sur le coup des 4H du matin. Idem pour les casses et les abandons qui se sont succédés à un rythme frénétique à partir du milieu de la nuit.

10 samedi 21 avril > 3e heure > Les Suzuki en tête

10 samedi 21 avril > 3e heure > Les Suzuki en tête

Les deux Suzuki officielles, la N°1 et la N°2 sont solidement installées en tête et s’échangent leurs positions au gré des ravitaillements. Ces trois motos sont les seules à être dans le même tour. La Kawasaki N°11 est 4e et la Yamaha Austria est 5e à 21 secondes de la machine verte.

11 samedi 21 avril > 3e heure > Panne sèche pour le N°59

11 samedi 21 avril > 3e heure > Panne sèche pour le N°59

C’est la panne sèche pour la Kawasaki N°59 du team Alf’s basé en Angleterre. C’est sans doute dû au manque d’expérience de ce team, qui n’a jamais participé aux 24H du Mans. Résultat il dégringole de la 24e place à la 42e place. Le coup de grâce intervient dimanche matin avec un radiateur cassé.

12 samedi 21 avril > 5e heure > Zone Rouge leader des superproductions

12 samedi 21 avril > 5e heure > Zone Rouge leader des superproductions

La Yamaha N°6 de Zone Rouge s’empare du leadership de la catégorie productions en profitant des déboires de la Suzuki N°30 du Genous team. Cette machine va garder cette suprématie jusqu’au dimanche où elle chute à son tour vers 7H du matin.

13 dimanche 22 avril > Abandon de la Suzuki N°75

13 dimanche 22 avril > Abandon de la Suzuki N°75

La Suzuki N°75, d’Action Bike Racing Unisson abandonne dimanche à 3H15 du matin, moteur cassé. Cette machine engagé en superstock figure à ce moment là à la 33e au scratch et 12e en stocksport.

14 dimanche 22 avril > Chute de la 110

14 dimanche 22 avril > Chute de la 110

La Suzuki d’AM Moto Racing (N°110) avec Alexandre Gibet à son guidon, chute dimanche matin vers 2H00 et abandonne. Cette machine figurait alors 8e du classement du superproduction.

15 samedi 21 avril > Deux arrêts coup sur coup pour la N°99

15 samedi 21 avril > Deux arrêts coup sur coup pour la N°99

La Yamaha N°99 du team Acropolis est victime d’une chute avec Christophe Cogan aux alentours de 23H16. Ce dernier provoque beaucoup de sueurs froides dans son équipe car il reste un bout de temps allongé par terre. Il réussit cependant à ramener la machine au moteur. Cette dernière reprend le départ avec Stefan Nebel, mais il doit rentrer au tour suivant, car la chute de Cogan a provoqué une casse du tuyau de purge du bas de radiateur, d’où la vapeur que l’on distingue bien. De la 6e place au classement, la Yamaha N°99 apparaît désormais en 21e place.

16 samedi 21 avril > 8e heure > Casse moteur pour la Kawasaki N°95

16 samedi 21 avril > 8e heure > Casse moteur pour la Kawasaki N°95

La Kawasaki N°95, du Qatar Endurance Racing team, rentre au ralenti dans son stand vers 23H 30. Les mécaniciens démontent le carter d’embrayage : bielle coulée. C’est l’abandon pour l’équipe drivée par Louis D’antin. Mais cela valait sans doute mieux pour l’équipe, puisque l’écart entre les deux pilotes espagnols et le pilote qatari est de 8 secondes au tour ! Pointée en 6e position au départ, cette machine figurait en 13e position avant son abandon.

17 dimanche 22 avril > 12e heure > Casse du bras oscillant de la N°91

17 dimanche 22 avril > 12e heure > Casse du bras oscillant de la N°91

Vers 3H du matin, le bras oscillant de la Honda Dap 91 casse. Les mécaniciens procèdent au changement de la pièce incriminée et aussi de l’échappement puisque la moto s’est affaissée sur elle même. De la 7e place elle dégringole à la 21e place. Hélas la même panne se produit le dimanche matin vers 9H00 : « le bras oscillant s’est ouvert en deux » détaille Pascal Laisney le team manager. C’est l’abandon pour la dernière Honda qui était dans le Top ten.

18 dimanche 22 avril > 14e heure > Ennuis à répétition pour la 94

18 dimanche 22 avril > 14e heure > Ennuis à répétition pour la 94

A 4H du matin, la Yamaha N°94, qui était dans le même tour que la Suzuki N°1, chute au Dunlop avec Sébastien Gimbert. Celui ci réussit à ramener la moto malgré une blessure à la main. Quelque temps plus tôt, une première alerte était intervenue avec un problème de surchauffe : la machine s’était arrêtée en dégageant plein de vapeur devant son stand. De la 1ère place la Yamaha N°94 rétrograde à la 5e place. Elle ne refera jamais son retard, qui se monte à 7 tours

Samedi 21 avril > 13e heure de course > Le 13 chiffre porte malheur

Samedi 21 avril > 13e heure de course > Le 13 chiffre porte malheur

Après son accrochage aux environs de minuit, entre la Yamaha de Power 113 et l’autre Yamaha N°13 des « pistons flingueurs », les mécanos réussissent à remettre la machine en état. 3 heures plus tard, Cyril Huvier rentre au ralenti, diagnostic des mécanos : la boîte est « out ». Détail qui tue, la 13 et la 113 partagent le même box !

Pour rappel la 113 a connu un très mauvais départ, car lors des tours de chauffe, son axe de roue AR est sorti de son logement !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



21 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook