cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Pilotes et Teams  > Les pilotes moto étrangers

Rencontre avec Freddy Spencer à Angers

Envoyer l'article par mail
Publié le

On a vu Freddy Spencer à Bordeaux, chez Alpinestars en train de tailler la bavette avec Marc Marquez. Mais auparavant, l’ancien champion du Monde était passé chez « Espace Moto » à Angers à la mi – mai . Emilie Sourice Bourget a pu lui poser quelques questions.
Pour rappel « Freddie Spencer », de son vrai nom Frederick Burdette Spencer, était aussi surnommé « Fast Freddie ». En effet il est le dernier pilote a être sacré champion du monde dans deux catégories différentes ( 250 et 500 cm3) la même saison !

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

Freddie Spencer du temps de sa splendeur

Freddie Spencer a marqué l’histoire des GP en étant le plus jeune pilote ( en son temps ) à remporter un GP (1982). Enfin il est le dernier pilote à remporter DEUX titres dans DEUX catégories différentes la même année (1985) !

- Emilie : Quelles sont les raisons de votre présence ici en France, et plus particulièrement a Honda Angers ?

-  Freddie : Je suis en train de faire une tournée d’événements sur la moto classique. Cette opportunité s’est offerte à moi l’hiver dernier pour venir en France . Ça fait quelques années que je fais ça. La moto classique c’est une grande part de l’histoire de la moto et elle fait partie de ma vie. J’étais au Sunday ride classic le week-end dernier, je vais à Imola le week end prochain et le mois prochain je vais faire un événement sur Rouen. Entre deux évènements, je peux consacrer mon temps à aller voir des concessionnaires Honda . C’est là que je peux rencontrer des fans et échanger de nombreux souvenirs !

On touche du doigt la passion qui anime tous ces gens. D’autant qu’il n’y a pas d’âge pour la passion de la moto, et je rencontre vraiment des gens de tous âges et cela est vraiment cool ! j’ai maintenant 51 ans et le partage de cette passion est vraiment quelque chose d’extraordinaire. C’est une réponse un peu longue, mais ce sont l’ensemble des raisons qui justifient ma présence ici.

- Emilie  : Pensez vous que vous êtes un « ambassadeur » d’Honda à travers l’Europe ?

- Freddie : Bien entendu j’ai trois titres de champion du monde avec Honda. Et il est normal que les gens m’associent à la marque. Mais ce que j’essaye de faire c’est plutôt de mettre l’accent sur la moto (NS 3 cylindres ?) et pas seulement sur Honda. Mais je suis naturellement un représentant de Honda parce qu’on m’y associe beaucoup.

- Emilie : Depuis que vous avez arrêté la compétition, comment gagnez vous votre vie ?

- Freddie : J’ai mon école de pilotage à Las Vegas depuis 2008. Ensuite je fourmille de projets. Je fais beaucoup de tournées, je fais le show pour Honda. Je fais aussi beaucoup de télés, je donne beaucoup d’interviews, comme ici en ce moment. Mais j’ai aussi d’autres projets comme des films, des choses qui n’ont plus grand-chose à voir avec mon école de pilotage. Et puis j’aime bien bouger et voyager !

- Emilie : Est-ce que vous revenez souvent en Europe ou en France ?

- Freddie : Mais j’y suis maintenant ! (rires) j’adore vraiment être ici ! J’adore et je l’ai déjà dit j’adore vraiment la communication que j’ai avec mes fans. Cela se passe vraiment comme ça en France, avec tous les différents groupes d’âges et c’est vraiment cool ! Je parle un peu trop vite mais je me sens vraiment en communication avec les Français. Je le ressens de manière très forte, j’aurais pu aller ailleurs, mais j’aime être ici.

- Emilie : Etes vous surpris d’être aussi connu en France ?

- Freddie : Oui absolument ! J’en suis agréablement surpris en fait !

- Emilie : Comment vos fans ont réagit et que vous ont-ils dit après cette longue absence ?

- Freddie : Ils sont extraordinaires et très passionnés depuis le tout premier événement auquel j’ai participé depuis deux semaines, ils sont très réceptifs. Et cela qu’elle que soit la génération à laquelle ils appartiennent , notamment les plus jeunes. On parle de moto, ils me disent quand ils m’ont vu courir pour la première fois, pourquoi eux aiment rouler , et on partage tout ça tu vois.


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



35 cybermotards connectés
Rechercher
Articles dans la même rubrique

2 octobre 2017
Samuel Trueb : un pilote Helvétique – éclectique en championnat de France

16 mai 2016
Les premiers pas de Jayson Uribe en CEV FIM Repsol

Un destin brisé à 24 balais

2 novembre 2011
Marco Simoncelli : le destin d’une étoile brisée

Semper Fidelis

18 septembre 2011
Retour en photos sur la carrière de Loris Capirossi

Kenan dans l'hospitality du team Technomag à Barcelone

10 juin 2011
Kenan Sofuoglu fait Le point sur son adaptation à la Moto 2

8 septembre 2010
SHOYA TOMIZAWA : Salut l’Artiste !
25 avril 2010
Un Samouraï dénommé Daisaku Sakai à Nogaro.
20 août 2009
MotoGP 2010 : Le début du Mercato à moto.
6 octobre 2008
Xavier Siméon reprend la tête du championnat 1000 superstock.
11 août 2008
Vincent Bailly : la fin de l’aventure Suzuki
22 novembre 2007
Les deux facettes de Dani Ribalta
14 mai 2007
Monza : Xavier Siméon dans le top 5
25 avril 2007
Olivier Depoorter 3e en Superproduction aux 24H du Mans 2007.
9 avril 2007
Nouveau défi d’Olivier Depoorter à Donington
2 avril 2007
Donington : bon début pour Xavier Siméon
19 mars 2007
Premiers essais de Xavier Siméon à Valencia
21 octobre 2006
Double victoire pour Xavier Siméon à Magny Cours
5 septembre 2006
Assen : Xavier Siméon garde le contrôle
8 août 2006
Brands Hatch : 4e victoire de Xavier Siméon
26 juillet 2006
Brno : Xavier Siméon prend le large
29 juin 2006
Misano : Xavier Siméon toujours en tête
 

27 septembre 2017
Benjamin Vaucher : quatre saisons avant de décrocher le Graal en (...)

25 septembre 2017
Un retour, plutôt réussi, en compétition pour Jeremy Cramer

21 septembre 2017
Nogaro : Rencontre avec Gabriel Sanchez 2e en 500 Cup

 

18 janvier 2017
TCP Racing : nouveau support officiel Yamaha au sein du (...)

Bruno Performance, une petite structure belge en Espagne

16 novembre 2016
A La découverte de la structure « Bruno Performance » installée en (...)

29 juillet 2016
Benjamin Michel-Dansac : jusqu’au bout de la passion

 
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook