cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Sportwin  > 2013  > Les News

La saison 2014 du Sportwin s’annonce sous les meilleurs auspices !

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le calendrier du challenge Sportwin 2014 s’annonce des plus attractifs avec des épreuves se déroulant sur des circuits comme Nogaro, le Vigeant, Lédenon et …Magny Cours. Que demander de plus ?

Lors de l’AG du Sportwin, Thierry Duc, le fondateur du challenge a été reconduit pour 4 ans. Ici il est avec Florian Levasseur (à gauche).

L’Assemblée Générale 2013 du Sportwin Club s’est tenu samedi 23 novembre à Nevoy dans le département du Loiret, sur les terres du Champion 2013 : Amaury Cantel, comme le veut la tradition du Sportwin.

Un pilote, qui réussit aussi bien à mener sa saison jusqu’au titre, ne peut pas rater l’organisation de l’Assemblée Générale de son Club, et il faut reconnaître qu’Amaury, soutenu par son Team AMS Compétition, a concocté une AG particulièrement réussie dans une ambiance très chaleureuse mais studieuse malgré tout, surtout que l’ordre du jour est particulièrement chargé avec les différents bilans de la saison 2013, la tenue de plusieurs élections et la présentation de la Saison 2014.

Thierry Duc, président fondateur, commence donc cette AG par les bilans sportif et moral de la Saison 2013. Bilans qui se révèlent plus que satisfaisants vu le contexte 2013, crise économique et arrêt de la Michelin Power Cup partenaire Historique de la Coupe Sportwin. Malgré tous ces handicaps, le Sportwin Club a présenté une saison passionnante, avec des grilles de départ bien fournies, une organisation sans faille des Coupes de France Promosport de la FFM et des différents Moto-Clubs organisateurs, des courses spectaculaires et du suspens jusqu’à l’ultime épreuve dans l’attribution des titres et des classements de deux catégories, clôturant ainsi une saison belle et intense qui restera dans les mémoires de beaucoup de pilotes.

Les deux vainqueurs de la Coupe Sportwin 2013 sont ensuite joyeusement célébrés dans une ambiance festive et amicale.

Amaury Cantel du DCF vainqueur du classement scratch, avec un proto Ducati sur une base de partie cycle 1198/848 et un moteur 1100 Hypermotard. Didier Kerbrat de l’ASM ACO, qui remporte le classement en moins de 850cm3 avec une Kawasaki 650 ER6.

Les deux vainqueurs reçoivent chacun un superbe trophée de leur saison 2013. La soirée s’enchaine par un petit discours de tous les pilotes présents dans la salle pour livrer leurs sentiments sur leur saison 2013 et leurs objectifs pour la prochaine saison.

Avant de se projeter plus avant dans la soirée et d’évoquer le futur proche du club, la priorité est de doter le club d’un nouveau bureau et de procéder à son élection pour les quatre années à venir.

Le vote est sans surprise et la confiance est renouvelée au président Thierry Duc, qui rempile donc pour quatre ans, toujours secondé par Sandra Le Saux, aux fonctions multi-tâches dont celles de trésorière, mais aussi des nouveaux venus, Thierry Blasco au Technique et Didier Kerbrat à la Communication.

Thierry Blasco est donc à la tête d’une Commission Technique élue et composée des membres suivants : Pascal Alexandre, William Ruelle, Jonathan Viémont. La commission de Communication réunie autour de Didier Kerbrat, est composée d’Amaury Cantel, Laurent Morelle et Emmanuel Thouvenin.

Le nouveau président, fraîchement élu, commence donc son nouveau mandat par une très belle annonce, le calendrier 2014 : Six épreuves, douze courses finales, des circuits magnifiques :

- Nogaro (22 & 23 Mars avec de Promosport)
- Ledenon (12-13 Avril, Promosport)
- Le Vigeant (10-11 Mai, avec le DCF)
- Haute-Saintonge (MC Haute Saintaonge
- Coupe de la Ligue Poitou-Charentes les 19-20 juillet)
- Magny-Cours (2 & 3 Aout, Promosport)
- la finale : Croix en Ternois (27 & 28 Septembre, avec le Proclassic).

A la demande de notre fédération, nous avons rajouté l’épreuve de Croix les 7 et 8 juin avec les Coupes de France Promosport. Par souci d’équité, le classement général comptabilisera les résultats obtenus sur l’ensemble des courses du calendrier soit 14 finales moins 2 finales (les 2 moins bons résultats).

Philippe Fréon, président du Proclassic, qui honore d’ailleurs cette AG de sa présence et présente lui-même cette course un peu spéciale de Croix en Ternois qui servira de Finale à la Coupe Sportwin et au Proclassic aussi. Une épreuve qui s’annonce sans nul doute particulièrement festive.

Philippe Freon nous donne aussi la primeur d’une belle surprise pour 2014, avec la possibilité de réserver quelques places au Sportwin pour participer à une épreuve hors championnat sur le Circuit mythique de Spa Francorchamps dans les belles Ardennes Belges. Une telle nouvelle soulève bien sûr l’enthousiasme des puristes !

Les plus affamés et assoiffés doivent encore prendre leur mal en patience car il reste deux points important à traiter.

Le règlement technique et les pneus pour 2014.

Concernant le règlement technique et la possibilité de le faire évoluer en 2015, voici les quelques pistes discutées.

La création d’une troisième catégorie intermédiaire se situant entre les 650 et les 1100. Ce point est rapidement rejeté car il faut rester simple, qui plus est, on a vu une petite ER6 bien préparer jouer le scratch cette saison et gagner des courses.

Plus les règles sont simples et claires, plus le Sportwin est attractif.

L’augmentation de la cylindrée des 4 soupapes est rejeté dans une grande majorité et le Sportwin conserve pour 2014 une limite de cylindrée maximale de 650cm3 pour les 4 soupapes et plus.

Concernant les pneumatiques, les membres attendront la teneur et la qualité de la proposition d’un manufacturier, pour se prononcer sur l’utilité de passer en mono-marque ou pas.

En conclusion, le règlement technique du Sportwin reste inchangé, à savoir une compétition ouvertes aux Twins de 600cc à 1250cc, avec 2 ou 3 soupapes maximum au dessus de 650cc. Comme par le passé, le nous conservons deux classements, le scratch et le moins de 850cc.

Le moment de convivialité tant attendu par tous peut donc commencer et tout le monde prend place autour d’une immense tablée qui n’est pas sans rappeler les banquets finaux d’une certaine BD d’irréductibles Gaulois. Par chance le DJ n’est pas bâillonné, ni attaché à un grand chêne et j’ai ouïe dire que certains dansèrent et célébrèrent jusqu’au bout de la nuit. Drapeau à damier. Rendez-vous en 2014 au premier feu Vert !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



18 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook