cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Sportwin  > 2013  > La parole est aux pilotes !

Ma finale Sportwin sur le circuit de LEDENON par Thierry Blasco

Envoyer l'article par mail
Publié le

De retour pour cette dernière manche du challenge sportwin sur le circuit de Ledenon.

Amaury à une belle avance au championnat sur Clément et Yannick, Joe est trop loin pour jouer le titre. Quand à moi je suis en 5e place au général avec un petit point d’avance sur un Didier Kerbrat aux dents longues. Pour cette dernière manche plusieurs petits nouveaux nous ont rejoint dont Christophe Charles Artigues pilote que l’on ne présente plus (championnat d’Europe, et multiples courses de 24h00 entre autres) Manu Ripault dont le coup de guidon n’est un secret pour personne. Les places d’honneurs vont donc être très disputées.

Des essais libres satisfaisants !

Des essais libres satisfaisants !

Comme d’habitude nous arrivons avec Régis le mercredi ce qui nous permet de participer aux 2 roulages du jeudi. Ma moto ratatouille à certains régimes comme d’habitude. Mais je suis en fin de journée en 1.39. Le lendemain Joe Viemont me fournit un boitier électronique reflaché et miracle pour la séance de vendredi la moto marche comme un avion. Je suis, sur 5 tours, Florian Levasseur et sa Pierobon et finis la journée en 1.36, Régis quand a lui, en proie à des coupures moteur sur son proto Aprilia reprend l’option proto Ducati pour la fin du weekend. Samedi matin essai chrono, je m’élance confiant car la moto marche fort et les essais libres se sont bien passés.
Mon épouse Valérie me panneaute et j’oscille au fil des tours entre la 7e et la 9e place. Compte tenu des clients aux avants postes je suis relativement satisfait. J’écourte la séance à 5 minutes de son terme et alors que je suis 8e, 2 pilotes profitent du temps restant pour me passer je suis donc 10e temps en 1.35.2. Je suis déçu de ma place mais quand même content de mon chroni .Devant, Amaury n’a pas amusé le terrain signant la pole en 1.31 suivi de Moustique et Yannick. Joe doit se contenter de la 7e position et je partage la 4e ligne avec Régis et Didier. Le Squale est 18e, Diego est 22e, quand à Willy le biker fou sur sa Harley il ferme la marche à sa place préférée : la dernière ! A noter qu’il s’agit de la dernière apparition de la Harley car William passera l’an prochain sur une Suzuki SV 650.

En fin d’après midi nous nous mettons en place pour la première manche de la finale. Le feu passe au vert libérant les 26 furieux, je prends un départ honorable, je passe les 2 kawas positionnées sur la 3° ligne mais vois débouler Régis et surtout la SV de Laurent Morelle qui m’avait promis un départ canon. Je mets un tour complet à doubler ce pilote fou qu’est Laurent, et remonte petit à petit sur Régis. Je suis 9e. Les furieux de devant ne nous ont pas attendu. Je reste 9 tours dans ses roues en guettant l’ouverture, quand au virage commandant la ligne de départ, alors que nous remontons sur un attardé, nous voyons celui-ci finir en glissade dans le bac à gravier. Il s’agit d’Axel, le neveu de William, qui participe à sa première course et qui progresse de façon impressionnante. Surpris par la manœuvre, nous coupons notre accélération et je suis le premier à remettre les gaz ce qui me permet de prendre le meilleur sur Régis dans la ligne droite. Je garde cette 8e place jusqu’au drapeau à damier et suis gratifié, suite à cette superbe passe d’arme avec Régis d’un temps de 1.34.5. Devant, Christophe dit Moustique remporte cette manche suivi d’Amaury qui empoche le titre et de Yannick. Joe s’octroie une belle 4e place, Didier lui occupe la 14e place ce qui me permet de prendre un peu d’air au classement général. Le Squale est 19e, Diego 22e et Willy 25e.

Après un briefing du samedi soir mémorable, rappelant une fièvre du même nom la seconde manche est programmée pour le dimanche en fin de matinée.

Pour la dernière manche de cette saison chacun se doit de marquer les derniers points soit pour consolider sa place au championnat soit gagner des places. Nous nous élançons pour le tour de chauffe, et stupeur Clément Fitte chute dans le virage du trop tard, laissant la voie libre à Didier Kerbrat pour le titre des moins de 850 cm3. Tout le monde se présente sur la grille de départ (sauf Clément), les feux passent au vert, au premier virage je me présente à la 9e place, quelques virages plus loin, je double Charly Girault et mon pote Régis Lebreton (qui abandonnera quelques tours plus tard). Je suis suivi de près par Didier Cantel et François Papillon. Devant 2 groupes se sont formés. Les 3 premiers, Moustique, Amaury et Yannick sont suivis à quelques encablures de Joe, Florian et Manu. Je tente de les suivre quelques tours, mais je m’isole inexorablement à la 7e place que j’occupe jusqu’au 10e tour. Je passe devant le panneau brandi par Valérie qui m’indique que j’ai 2 secondes d’avance sur mon poursuivant et je suis passé par Didier Cantel. Il y a eu visiblement une incompréhension, je tente de le reprendre mais nous tombons sur les attardés et la Kawa de François me colle aux basques. Dans le dernier virage, il me passe mais je croise sa trajectoire et le redouble grâce à mon moteur plus puissant.
Moustique remporte une fois de plus cette manche suivi d’Amaury et Yannick. En moins de 850 cm3 Didier Kerbrat grâce à sa 3e place empoche le titre. Grand seigneur sur le podium, il insiste sur la chute de Clément qui lui offre sans le vouloir le titre. Effectivement Clément a prouvé sa vitesse tout au long de l’année, néanmoins la régularité et la progression de Didier ont eu raison de ce dernier. Grâce aux points récoltés lors de ces 2 manches, je termine cette saison à la 5e place du championnat

Pour résumer, j’ai du composer toute la saison avec une moto dont le moteur régulait à certains régimes. Il n’a fonctionné correctement que lors de la dernière course, grâce à la reprogrammation du boitier par Jonathan de Viemont moto, et qui accessoirement termine 4e du championnat. Encore merci a la famille VIEMONT

J’en profite pour remercier Thierry Duc et Sandra Le Saux pour leur organisation alliant bonne humeur et rigueur, l’ensemble des pilotes pour cette ambiance inimitable, ma femme Valérie pour son soutien inconditionnel et bien sur l’ensemble de mes sponsors :
- CRVI
- GEORGES PORQUIER
- AVIVA M.C BENSE
- AUBERGE ST NICOLAS
- VIEMONT MOTO
- PARIS EST MOTO
- DAFY MOTO PONTAULT COMBAULT

A la saison prochaine pour de nouvelles aventures.

Thierry Blasco n°65


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



21 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook