cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
Actualites  > 2005  > Actualités sportives

300 miles (2) : victoire pour l’Aprilia n°90

Envoyer l'article par mail
Publié le

La victoire revient au terme des 4 heures de course à l’équipage de l’Aprilia 90 aux mains de Christian Vite et Alain Bourachdène, des anciens qui écument les épreuves....d’Afamac !

La victoire aux anciens

La victoire aux anciens

Christian Vite et Alain Bourachdene, sur l’Aprilia n°90, remportent la 8ème édition des 300 miles de Carole. Malgré une 9ème place sur la grille, à 2 secondes de la pole. En course, leur meilleur tour est 1,3 seconde plus rapide.

La seule femme sur la n°1

La seule femme sur la n°1

Maryline Lalay est la seule femme engagée sur l’épreuve. Elle est ici au guidon de l’Aprilia n°1. Elle et Olivier Peyrebrune finissent en 14ème position.

Le team 57 sans moto

Le team 57 sans moto

L’histoire de la moto n°57 est assez exceptionnelle. Aux essais, l’équipage roule sur une Aprilia RSV 1000. Hélas, ils fêlent une soupape. Obligés d’abandonner. Mais c’est sans compter sur l’esprit d’entraide du paddock. L’équipage n°41, qui a gagné la consolante du matin, prête leur mulet, une Ducati 900. Le team 57 finit 6ème au scratch et 1er de la catégorie 2 soupapes. Sur une moto qu’ils découvraient en course...

Une Harley de course

Une Harley de course

L’épreuve des 300 miles est ouverte aux bi et tri-cylindres. La majorité du plateau est donc composée de Ducati et d’Aprilia. Pourtant, pendant la course, on a pu voir passer une Honda VTR, une Yamaha TRX et une Harley Davidson. Celle-ci a même pointé en 4ème position après l’apparition du pace-car. Elle finit à une belle 9ème place.

Chute de la 19

Chute de la 19

La Ducati du team 19 se livre à une figure imprévue à 1 heure de l’arrivée. Plus de peur que de mal car le pilote ne s’arrête même pas au stand pour contrôler l’état de la moto. L’équipage finit 11ème à 8 tours des vainqueurs.

Une moto à 0 euro

Une moto à 0 euro

Pas trop de frais engagés par les vainqueurs cette année. La moto a été achetée l’année dernière et "on a juste fait les plaquettes et la vidange" nous explique Christian Vite. A l’arrivée, une félicitation d’un commissaire de piste, un peu nuancée : "Bravo pour la victoire. Mais la déco..."


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



22 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook