cybermotard
Le E-zine de l'actualité
moto par la photo
24h Moto  > 2015  > Le journal de la course

24h moto 2015 : Victoire méritée de la Suzuki GSX-R du SERT

Envoyer l'article par mail
Publié le

Le championnat 2015 débute sur les chapeaux de roue pour la Suzuki N°30.

Le championnat 2015 débute sur les chapeaux de roue pour la Suzuki N°30.

Avec cette première victoire le SERT engrange 60 points au classement provisoire. Avec seulement 33 points, et une 5e place, le champion sortant le GMT 94, aura beaucoup de mal à défendre son titre !

Pour ses 30 ans de collaboration avec la GSX-R, Dominique Méliand (team manager du SERT) ne pouvait rêver mieux : La Suzuki N°30 s’impose sur le circuit Bugatti lors de la 38e édition des 24 heures Moto sur le circuit du Mans.

Rien n’est venu perturber le parcours de la Suzuki, si ce n’est une petite chute d’Anthony Delhalle samedi après-midi dans laquelle le team ne perd « que » 35 secondes. « On ne s’est pas assez méfié » concède Méliand.

Au fil des tours, les principaux favoris connaissent des fortunes diverses. Samedi en fin d’après-midi, la Kawasaki N°11 chute lourdement ( avec Fabien Foret à son guidon et perd du temps dans les stands pour réparer. Ensuite la Honda Racing N°111 connait des problèmes d’embrayage en début de soirée… et ce n’est qu’un début.

L’infortune s’accélère dans la nuit pour les teams de pointe : La Yamaha N°7 du YART casse son moteur peu avant le lever du soleil. David Checa, pilote de la Yamaha GMT94, n’assure plus ses relais. Ses chutes de début de semaine sont trop douloureuses. Il laisse ses coéquipiers Mathieu Gines et Kenny Foray poursuivre seuls l’aventure. La Honda N°111 abandonne dimanche matin, distribution HS. Enfin, la Honda N°55 de National Motos connait des problèmes électriques et casse sa chaîne le dimanche matin !

La Suzuki passe au travers des gouttes et remporte pour la 2e année consécutive les 24h du Mans moto. Seuls deux pilotes Etienne Masson et Vincent Philippe ont assuré les relais, suite à la maladie d’Anthony Delhalle.

La Kawasaki N°11 du SRC prend la 2e place après une remontée fantastique. Belle exploit de « la verte » qui pointait 47e après 3h de course ! Même si Gilles Staffler ne se satisfait pas de cette place : " Quand je viens sur une course, c’est pour gagner !". Les oreilles de Fabien Foret ont dû bien siffler !

La troisième place du podium revient à la Kawasaki Suisse N°8 du team Bolliger. Ce n’est que justice pour cet équipage qui n’a connu aucun pépin en 24H. C’est en tout cas le plus beau résultat pour le team drivé par Hans Peter Bolliger qui est présent en endurance depuis 32 ans ! Au passage cette équipe prend la 2e place du championnat Mondial au classement provisoire.

Un podium mérité pour la Kawasaki N°8

Un podium mérité pour la Kawasaki N°8

Durant toute la course des 24H, la Kawasaki N°8 de Horst Saiger, Roman Stamm et Daniel Sutter n’a jamais quitté le Top ten. Mais alors qu’il ne reste moins de 3h de course, la Kawasaki N°8 s’empare de la 3e place au détriment de la Suzuki N°72. Cela n’est que justice pour ce team qui est présent en endurance depuis 32 ans !

Penz13 dans la cour des "grands"

Penz13 dans la cour des "grands"

On sait que la BMW 1000 RR est capable de jouer devant. La preuve, la machine du team de Rico Penzkofer a réalisé le meilleur chrono des essais libres. Curieusement en course, elle n’a réalisé que des chronos moyens, mais termine à une honorable 7e place au scratch et 5e superbike !

Le Junior team toujours à la pointe du superstock !

Le Junior team toujours à la pointe du superstock !

Le Junior team a dû se battre bec et ongles pour aller chercher la victoire de la catégorie superstock. Baptiste Guittet, Gregg Black et Romain Maitre ont dû croiser le fer, notamment avec la Kawasaki N°33. Bien sûr la panne d’essence de la Kawasaki N°95 leur a donné un petit coup de pouce. Mais c’est cela la compétition !

Un podium superstock très disputé !

Un podium superstock très disputé !

C’est à l’issue d’une bagarre intense que le Junior team N°72 monte sur la plus haute marche du podium. Le team de Damien Saulnier a été à deux doigts de prendre la 3e place au scratch. Mais c’était sans compter sur la Kawasaki N°33 de Louit moto. Comme en EWC, la plus haute marche est occupée par une Suzuki et les autres par des Kawasaki !


Vous avez aimé cet article, recommandez le sur votre profil facebook et partagez le avec vos amis



A lire aussi
24Heures moto : une renommée qui ne se dément pas

9 avril 2015
Les enjeux de la 38e édition des 24Heures Moto au Mans

Fin de course compliquée pour le GMT94

19 avril 2015
24h moto 2015 : Coups durs pour la Yamaha GMT94 et la Honda N°111

Suzuki R2CL une équipe auréolée d'un podium superbike

15 avril 2015
24Heures Moto 2015 : les outsiders

Début de course en trombe pour le QERT

18 avril 2015
24h Motos : Le QERT leader du classement superstock

 
15 cybermotards connectés
Rechercher
NEWSLETTER
Abonnez-vous à la Newsletter de
cybermotard

Saisissez votre adresse Email

RSS MOTO CYBERFLUX


Rejoins-nous sur Facebook